AirBNB votre locataire a dégradé votre appartement, qui rembourse et combien

AirBNB : votre locataire a dégradé votre appartement, qui rembourse et combien ?

AirBNB a le vent en poupe depuis quelques années. De plus en plus d’individus s’intéressent à ce type de location pour réaliser de belles économies pendant les voyages. Mais, le propriétaire bailleur, lui, peut s’attendre à tout et n’a pas toujours de bonnes surprises. Si votre locataire a notamment dégradé votre appartement, qui prend en charge le remboursement et à quel prix ? Réponses dans cet article.

Dégradation d’un appartement loué en AirBNB : les réflexes à avoir

Il arrive que le locataire ait endommagé votre appartement lors de son séjour. Si vous avez remarqué que votre bien a été saccagé à la récupération des clés, vous avez la possibilité de contacter directement le service des polices. Ainsi, ce dernier pourra faire un constat des dégâts. Cela vous garantit une protection et vous fournit par la même occasion une preuve concrète de vos accusations.

En cas de dégradations trop importantes, Il est recommandé de faire appel à un huissier. Celui-ci se chargera de consigner l’état des lieux dans un procès-verbal. Ensuite, il serait toujours préférable d’entrer en contact avec le locataire pour un accord à l’amiable. Envoyez-lui une lettre de mise en demeure avec accusé de réception, accompagnée des photos des dégradations. N’oubliez pas d’indiquer le montant associé.

Les rôles des plateformes de locations saisonnières

De manière générale, les plateformes de location saisonnière offrent des garanties aux propriétaires. Dans la plupart des cas, il s’agit d’une couverture optionnelle pour les dommages aux espaces extérieurs et aux biens ainsi que les dommages corporels. Pour AirBNB, par exemple, le remboursement peut aller jusqu’à hauteur de 3 millions de dollars US. Elle s’occupe aussi d’autres remboursements comme les services de nettoyage supplémentaires, etc.

Lire aussi :  Votre locataire refuse de faire l'état des lieux ? Voici les mesures légales à considérer

Vous pouvez vous rendre sur la plateforme si vous n’avez pas eu de réponse du voyageur. Pour ce faire, il suffit d’aller sur la rubrique dédiée et d’y joindre les différentes preuves requises telles que les factures, les photos ou encore les vidéos. Il vous faudra montrer un devis sur lequel figure le prix de la réparation, mais aussi les échanges que vous avez eus avec le locataire responsable.

Couverture des dommages par l’assurance ?

Dans la plupart des cas, les propriétaires sont souvent amenés à souscrire une assurance habitation avec une garantie de « responsabilité civile villégiature ». Celle-ci leur protègera en cas de dégâts ou d’accidents. Mais pas seulement ! Elle couvre également les dommages occasionnés par des tiers. Vous devez comprendre toutefois que cela n’est pas systématique. Il est donc recommandé de contacter votre assureur pour connaître les différents dommages couverts. Si besoin, vous avez la possibilité de choisir des garanties supplémentaires.

Vous l’aurez compris, il existe plusieurs moyens d’obtenir les remboursements. Pensez toutefois à toujours vous informer auprès de votre assureur pour éviter les mauvaises surprises.

justin malraux

Fondateur du magazine Devenir Rentir, éditeur de plusieurs sites web spécialisés dans les finances personnelles et l'investissement.