Assurance-vie les taux alléchants de ces nouveaux contrats avec plus de 5% de rendement

Assurance-vie : les taux alléchants de ces nouveaux contrats avec plus de 5% de rendement

L’assurance-vie a toujours fait la côte auprès des épargnants depuis plusieurs années. D’ailleurs, elle a fait peau neuve pour vous attirer davantage.

Effectivement, certains nouveaux contrats proposent des taux alléchants avec plus de 5% de rendement. Mais, est-ce vraiment intéressant de se lancer dans ce type d’investissement ? Explications.

Rendement largement supérieur à celui du livret A

Ces dernières années, de nouveaux fonds en euros ont vu le jour. Le groupe Corum l’Epargne dispose du support Corum EuroLife qui a connu un succès en 2023 avec un rendement à hauteur de 4,45%. Il convient de rappeler que ce support se focalise principalement dans des obligations et il a pu tirer meilleur parti du renchérissement des taux d’intérêt l’année dernière.

Ampli Mutuelle, quant à lui, a mis en avant le mono-support Ampli Assurance-vie en février 2023. Ce groupe a d’ailleurs été le premier à proposer une offre orientée vers le renouveau des fonds en euros. Son rendement s’établit à 3,75%. Son atout ? Absence de frais d’entrée. Sa stratégie est la suivante : la majorité de son actif est constituée d’obligations dont une part est émise par des entités privées. Il a insisté sur la répartition des investissements dans différents secteurs économiques et zones géographiques.

Placement-direct Euro+ affiche un rendement de 4,10%. Grâce à la hausse rapide des taux, il a pu construire un fonds euro performant tout en assurant un capital garanti. D’autant plus que le contrat est accessible dès seulement 500 euros. Et ce, sans frais retenus sur les versements.

Quel avenir pour ces nouveaux fonds en euros ?

Chaque contrat d’assurance-vie adopte des stratégies légèrement différentes. Certains permettent aux assurés de profiter d’une gestion obligataire plus dynamique présentant un excellent rapport rendement-risque. Pour d’autres en revanche, une grande partie du contrat est investie en unités de compte UC composées d’immobiliers et de fonds obligatoires, et le reste dans le contrat monosupport.

Lire aussi :  Financer sa retraite avec un PER, est-ce devenu indispensable ?

 

 

L’avenir de ces fonds euros dépend de leur capacité à générer des rendements issus des investissements dans leur portefeuille. Plus la collecte de fonds est importante, mieux ce sera. En raison de leur jeunesse, certains supports d’assurance-vie n’ont pas encore pu se constituer suffisamment de provisions. Par conséquent, il est plus compliqué de distribuer des bénéfices aux souscripteurs. Si les rendements des obligations chutent de manière significative, ils pourraient se retrouver en difficulté.

En somme, les fonds euros ont enregistré une baisse régulière pendant 30 années consécutives. Mais, la hausse des taux d’intérêt en 2023 leur a permis de reprendre des couleurs. Oui, depuis cet événement, les contrats d’assurance-vie ont reçu de nouvelles souscriptions. Une tendance qui peut se poursuivre encore dans les années à venir. Certains groupes s’attendent déjà à voir leur rendement s’améliorer davantage en 2025 grâce aux obligations acquises depuis 2 ans.

Devenir Rentier est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

Editeur de plusieurs sites web spécialisé dans les finances personnelles et l'investissement, Justin est le fondateur du magazine Devenir Rentier.

View stories