Astuces pour revendre vos parts de SCPI sans délai

Astuces pour revendre vos parts de SCPI sans délai

En tant qu’associé d’une SCPI, vous avez la possibilité de revendre vos parts. En respectant les règles, des plus-values peuvent découler de cette cession. Mise au point !

Voici comment revendre vos parts de SCPI comme un pro

Il y a en effet certaines règles à respecter pour revendre favorablement vos parts de SCPI. Citons notamment la durée minimum de détention des parts. En principe, les sociétés de gestion vous recommandent de les conserver pendant 8 à 10 ans. L’objectif est de maximiser la rentabilité sur le long terme.

Cependant, vous n’êtes pas obligé de respecter ce délai. Vous pouvez céder vos parts avant 8 ans si vous le souhaitez. Mais vos gains risquent d’être minces. En ce qui concerne la procédure à suivre, celle-ci dépend énormément du statut de votre SCPI.

De nos jours, il existe deux catégories de SCPI de rendement :

  •  SCPI à capital variable 

S’il s’agit d’une SCPI à capital variable, la démarche à suivre s’avère moins complexe. Pour revendre vos parts, vous devez adresser une demande de retrait à la société de gestion. Rappelons que cette dernière fixe elle-même le prix de rachat au préalable. Pour être sûr, il est toujours préférable de consulter le dernier bulletin d’informations de votre SCPI.

  •  SCPI à capital fixe 

Si vous avez affaire à une SCPI à capital fixe, la cession de vos parts est impossible en dehors du marché secondaire. Encadré et organisé par la société de gestion, celui-ci fonctionne un peu comme celui de la Bourse. Il faut communiquer un mandat de vente à la SGP. Chiffrez ensuite le nombre de parts et le prix de cession minimum souhaité. L’autre alternative consiste à revendre vos parts à un acheteur de votre choix. Nous parlons ici d’une vente « de gré à gré ».

Lire aussi :  Opportunité unique : trois nouvelles SCPI pour booster votre patrimoine à plus de 6%

Pour maximiser vos gains lors de la revente de vos parts de SCPI, n’hésitez pas à consulter un conseiller en gestion de patrimoine chez Fortuny.

 

Zoom sur les frais prélevés en cas de cession de parts de SCPI

Dans les deux cas, il y a toujours un délai d’attente après la revente de vos parts de SCPI. La suite va dépendre de la confrontation des ordres. En pratique, il s’agit de la rencontre des ordres de vente et des ordres d’achat (ou de l’offre et de la demande). Le prix d’exécution défini permet de l’échange du plus important nombre de parts. Selon les dispositions légales, cette confrontation doit avoir lieu au moins tous les 3 mois.

Il est important de noter que la revente de vos parts de SCPI entraîne des frais supplémentaires. Vous serez surpris de savoir qu’il s’agit des frais de souscription. Exprimés en pourcentage, ces frais d’entrée sont prélevés lors d’une cession. La raison pour laquelle vous devez conserver vos parts plus longtemps avant de les vendre.

Lire aussi :  Voici combien il faut gagner pour être rentier et arrêter de travailler

Pour éviter toute surprise, assurez-vous d’examiner attentivement ces frais supplémentaires lors de la souscription. En général, ceux-ci oscillent entre 5% et 12%.

justin malraux

Fondateur du magazine Devenir Rentir, éditeur de plusieurs sites web spécialisés dans les finances personnelles et l'investissement.