Ce placement peu connu pourrait-il doubler la rentabilité de votre livret A Le connaissiez-vous

Ce placement peu connu pourrait-il doubler la rentabilité de votre livret A ? Le connaissiez-vous ?

De nos jours, l’épargne réglementée occupe une place prépondérante dans le portefeuille des Français. En tête de liste, il y a notamment le Livret A. Mais il existe un placement encore plus rentable. Lequel ?

Voici un placement plus rentable que le Livret A

Le Livret A se démarque des autres placements avec son taux fixé à 3% jusqu’en 2025. En plus de cette rémunération attractive, celui-ci bénéficie d’une exonération d’impôt et de prélèvements sociaux. De quoi favoriser la croissance de votre épargne dans une optique à long terme.

Rappelons que le livret de développement durable et solidaire présente un taux de rémunération identique à celui du Livret A. À la différence, le LDDS (ex Codévi) s’adresse exclusivement aux adultes (à partir de 18 ans). L’épargne correspondante sert généralement à financer l’économie sociale et solidaire (ESS).

Pour générer plus de gains, vous avez intérêt à opter pour le LEP (livrets d’épargne populaires). En remplissant les critères d’ouverture, vous pouvez bénéficier d’un taux remarquable à hauteur de 5% (jusqu’au 1er août 2024). Cela fait du LEP le livret réglementé le plus rentable à ce jour.

En plus de cette rémunération alléchante, le LEP est 100% défiscalisé tout comme le Livret A et le LDDS. Effectivement, les intérêts sont exonérés d’impôt et de prélèvements sociaux. De quoi permettre aux épargnants de réaliser des économies d’impôts.

Est-il possible de cumuler plusieurs livrets réglementés à la fois ?

En principe, il est interdit de détenir plusieurs Livrets A en même temps. Et, cette règle s’applique également au LDDS et au LEP. Vous ne pouvez détenir qu’un seul produit d’épargne réglementé du même nom. En revanche, vous pouvez cumuler ces trois types de livrets réglementés si vous remplissez toutes les conditions requises pour chacun.

Lire aussi :  Acheter un appartement pour le louer à des étudiants avec 100.000 euros, c’est rentable dans ces villes

Notons que le LEP est limité à 10 000 €, contre 12 000 € pour le LDDS et 22 950 € pour le Livret A. Au total, vous pouvez épargner jusqu’à 44 950 € en franchise d’impôt avec ces trois livrets défiscalisés.

Pour mémoire, le LEP s’ouvre uniquement aux ménages disposant d’un RFR (revenu fiscal de référence) inférieur à 21 393 € (pour une personne seule) ou 32 818 € (pour un couple). En mars 2023, 9,6 millions de titulaires de LEP avaient été identifiés, contre 8,2 millions en décembre 2022.

Y a-t-il d’autres alternatives au Livret A ?

Pour chercher plus de rendement, vous pouvez ouvrir des super livrets en plus de votre LEP. Bien qu’ils soient fiscalisés, ces derniers s’accompagnent de taux plus séduisants à court terme. De quoi booster votre épargne pendant quelques mois. Mais cette performance sera limitée dans le temps.

En effet, le taux d’intérêt de votre livret à tau boosté revient à la normale après une certaine période. Pour compenser cette perte de performance, vous pouvez ouvrir un autre Super livret. Il existe bien sûr d’autres alternatives à l’instar de l’assurance vie et du PER (plan d’épargne retraite).

Privilégiez l’assurance vie si vous cherchez plus de liquidités. En plus des fonds en euros, vous accédez à des supports d’investissement plus variés. Citons, par exemple, les unités de compte immobilières à l’instar des SCPI (sociétés civiles de placement immobilier).

justin malraux

Fondateur du magazine Devenir Rentir, éditeur de plusieurs sites web spécialisés dans les finances personnelles et l'investissement.