Comment devenir rentier au Maroc

Comment devenir rentier au Maroc ?

Considéré comme l’un des pays les plus attractifs en matière d’investissement en Afrique du Nord, le Maroc est la terre promise des investisseurs désireux de devenir rentiers à moindre coût. Bon nombre d’entre eux ont pu profiter des externalités positives générées par le climat politique, économique et juridique vertueux du Royaume.

Le Maroc fait figure de leader en Afrique en matière d’investissement

Le Maroc a des arguments de poids pour inciter les investisseurs à miser sur ses potentiels. Géographiquement, il dispose d’un emplacement stratégique qui lui permet d’être à proximité des principaux géants du placement immobilier et financier européen. Situé à 2h de vol de Paris et de Londres et seulement à 7h de vol de Dubaï, il est ouvert à toutes les opportunités d’affaires.

Le Maroc fait figure de leader en Afrique en matière d’investissement

En plus, les différents accords signés entre le Royaume et les pays occidentaux tels que les États-Unis et l’Union européenne, en l’occurrence la France et la Belgique, permettent non seulement d’optimiser la valorisation de son patrimoine, mais également de rapatrier les dividendes et d’élargir les champs d’activité dans divers secteurs porteurs.

Depuis la fin des années 90, le Maroc s’est doté d’infrastructures routières et logistiques dignes d’un pays émergent. À l’instar du port de Tanger-Med, d’autres installations de grande envergure telles que le réseau d’autoroutes long de 1.792 km ont fait de ce pays une référence en méditerranée.

En outre, les mastodontes du secteur automobile tels que Renault et Nissan ont été parmi les premières firmes à faire confiance à cette perle de l’Afrique. Contrairement à certains pays africains dont les contextes politiques sont vacillants, le Maroc peut être qualifié de refuge pour les investisseurs non aguerris souhaitant devenir rentiers en l’espace de quelques années seulement.  

C’est une opportunité d’autant plus que sa croissance économique n’est plus loin d’atteindre deux chiffres en plus d’une inflation maîtrisée à 2%. Fortement engagé dans la transition énergétique, le pays s’est récemment offert l’une des plus grandes stations solaires au monde (centrale solaire Noor).

Devenir rentier au Maroc : l’investissement immobilier offre une excellente rentabilité

Le secteur immobilier marocain n’a jamais été aussi prometteur qu’aujourd’hui et c’est une occasion inespérée pour y devenir rentier immobilier tout en créant un patrimoine durable. À Marrakech, la demande locative bat son plein grâce à l’attrait des paysages apparus à maintes reprises sur les écrans de télévision du monde entier.

Lire aussi :  Devenir rentier avec un SMIC

Devenir rentier au Maroc l’investissement immobilier offre une excellente rentabilité

Malgré les grandes chaleurs en période estivale, le Maroc est devenu l’une des destinations les plus prisées par les touristes étrangers, raison de plus pour y acquérir des logements à location saisonnière à un prix raisonnable.

Pour ceux qui ne disposent pas d’un capital de départ pour démarrer leurs projets, ils pourraient emprunter dans leur pays d’origine (par exemple en France, le crédit immobilier très accessible) et se lancer dans l’acquisition ou la construction d’un «Riad marocain». De toute façon, les coûts sont minimes, car le taux de change est avantageux.

Il est indéniable que ce type d’investissement est un excellent moyen d’accéder au statut de rentier vu le montant moyen du loyer hebdomadaire sur le marché urbain. Même en ne le mettant en location que pendant 8 mois par an, la rentabilité est assurée. Si les petites pizzerias, les sandwicheries ou encore les petits restos à kebab sont encore très en vogue dans cette région, aujourd’hui il faut percer d’autres créneaux en investissant dans un concept plus innovant, à savoir les grands restaurants accessibles à tout budget.

D’ailleurs, depuis quelques années, les Marocains ont pu considérablement améliorer leur niveau de vie, ce qui leur permet de se faire plaisir en mangeant de temps en temps en dehors du foyer familial.

D’un autre côté, les touristes seront parmi les premiers à trouver leur compte dans un tel projet, car au Maroc il n’est pas facile de trouver un bon restaurant sans faire quelques kilomètres. De ce fait, investir dans l’immobilier de restauration en plein centre-ville pourrait s’avérer une stratégie gagnante.

Le régime fiscal en vigueur au Maroc permet de devenir rentier dans le plus bref délai

Il est évident qu’avant d’investir dans un pays et y baser son projet de devenir rentier, il est plus que primordial de connaître les grandes lignes de sa fiscalité. Pour ce qui est du Maroc, les avantages fiscaux sont nombreux et c’est un facteur de nature à accélérer le processus d’accession à l’indépendance financière.

Le régime fiscal en vigueur au Maroc permet de devenir rentier dans le plus bref délai

Dans le secteur immobilier, des réductions et des exonérations fiscales sont au rendez-vous. Par exemple, en matière de droits d’enregistrement, le taux a été revu à la baisse pour s’établir à 2,5% du montant de l’acquisition et la TVA a été diminuée de 14% au lieu de 20% pour les travaux. À noter que la loi de Finances 2018 a peaufiné des mesures phares pour donner un souffle de prospérité aux projets des investisseurs.

Lire aussi :  Simulation crédit immobilier

L’une de ces mesures consiste à exonérer les majorations, les amendes et les autres pénalités relatives aux arriérés impayés avant l’année 2016. Concernant l’impôt sur les sociétés (IS), un nouveau barème progressif a été appliqué, c’est-à-dire 10% pour les bénéfices nets inférieurs ou égales à 300.000 dirhams, 20% pour celles entre 300.001 et 1 million de dirhams, et 31% pour celles excédant le montant de 1 million de dirhams.

Mieux encore : l’État exonère pendant un délai de 5 ans les acquisitions de terrains nus destinés à la construction d’établissements hôteliers. À noter que ces avantages sont également valables pour les établissements d’animation touristique.

D’autres conseils précieux pour devenir rentier au Maroc

Pour un investissement réussi dans le locatif marocain, il est indispensable de connaître quelques informations liées à l’acquisition d’un bien immobilier, ceci afin que l’objectif de devenir rentier puisse être atteint sans encombre. Tout d’abord, il convient de choisir un emplacement qui offre de bons potentiels de rendement.

Par exemple, à Casablanca, la capitale économique du Maroc, les chantiers sont en plein essor, car la ville se donne sur une cité portuaire bordée par l’océan Atlantique. Mais une ville telle que Agadir promet également une bonne rentabilité locative du fait de la douceur et de l’exotisme de son paysage.

D’autres conseils précieux pour devenir rentier au Maroc

Bien que les pouvoirs publics marocains déploient de gros efforts pour délivrer des titres de propriété aux terrains occupés sans papier (appelés « melkia »), la plupart d’entre eux ne sont pas retracés dans les cadastres. Par conséquent, il est recommandé de bien s’informer avant de signer un contrat de vente pour éviter les ennuis avec l’administration foncière.

Dans cette optique, des guichets d’aide aux investisseurs peuvent fournir les informations dont le futur rentier a besoin, notamment pour les demandes d’autorisation administratives, la préparation de tous les actes nécessaires pour réaliser le projet, etc.

Devenir Rentier est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

Editeur de plusieurs sites web spécialisé dans les finances personnelles et l'investissement, Justin est le fondateur du magazine Devenir Rentier.

View stories