Cinq ans peuvent amplement suffire pour devenir rentier  . Mais pour y arriver, il n’y a pas de méthodes miracles.

En d’autres termes, c’est un véritable défi dont la réussite ne dépend que d’une chose : la capacité de l’investisseur à prendre la bonne décision.

Connaître son profil financier pour devenir rentier en 5 ans

C’est une évidence, avant d’investir, il est indispensable de se connaître soi-même, c’est-à-dire que l’investisseur qui souhaite devenir rentier en l’espace d’un quinquennat doit se poser certaines questions afin de déterminer son profil financier. C’est en quelque sorte une analyse qui conditionnera la faisabilité de son projet d’accéder au statut de rentier.

Connaître son profil financier pour devenir rentier en 5 ans

D’ailleurs,  connaître ce profil permet de mettre en place une meilleure stratégie d’investissement. Un profil financier contient quelques éléments d’évaluation précis. Tout d’abord, il faut prendre en compte l’âge de la personne, car plus elle est jeune, plus elle a toute la vie devant elle et plus elle est capable de prendre plus de risques. Vient ensuite l’approfondissement de sa situation personnelle.

En effet, le fait que l’individu soit marié avec des enfants ou célibataire sans enfants a une grande incidence sur ses finances personnelles, surtout en matière de dépenses courantes.

Après avoir analysé sa situation personnelle, l’investisseur se penche ensuite sur les objectifs qu’il souhaite atteindre. Par exemple, il doit savoir s’il souhaite juste compléter ses revenus d’ici cinq ans ou préparer sa retraite. Compte tenu de ces objectifs économiques, il est plus pratique d’établir des objectifs financiers, à savoir le niveau de rendement que l’investisseur est contraint d’atteindre afin de réaliser sans difficulté son projet ainsi que le montant des cash-flows espéré pour gagner son indépendance financière.

Le projet de devenir rentier en 5 ans est possible grâce à l’immobilier locatif

Que le bien ait été acquis grâce à un crédit immobilier ou à partir d’une épargne préalable, le résultat est plus ou moins le même, à quelques exceptions près : un immobilier locatif dont l’acquisition a été financée par la banque implique une plus grande rigueur de la part du futur rentier au niveau de la gestion du projet.

Le projet de devenir rentier en 5 ans est possible grâce à l’immobilier locatif

En effet, opter pour ce type d’investissement pour en devenir rentier nécessite une planification minutieuse des recettes locatives attendues. Pour cela, il faut choisir un bien de qualité, c’est-à-dire un bien qui puisse générer une rente locative stable dont le montant dépasse largement les mensualités du prêt.

Dans ce cas de figure, l’investisseur bénéficie d’un effet de levier et sera à même d’accéder dans son statut de rentier dès la cinquième année de la mise en location du bien. Mais ce n’est pas tout, le choix du bien acquis doit être fait en toute objectivité. L’idéal serait donc de prendre un peu plus de recul face aux détails affectifs.

L’acquisition doit correspondre aux spécificités de la demande locative de la région ou, du moins, de la ville concernée. Pour être sûr de faire une bonne affaire, l’acheteur doit se fixer un seuil de prix en dessus duquel il s’abstiendra de tout achat, car le rendement de son investissement en dépend.

Mais la maîtrise des techniques de mise en location n’est pas le seul facteur en jeu. Il faut aussi savoir exploiter les avantages fiscaux liés à l’investissement locatif, en l’occurrence le dispositif Pinel qui permet de réduire jusqu’à 21% les impôts sur les revenus locatifs si le propriétaire accepte de faire louer son bien neuf sur une durée de 12 ans.

La pierre-papier : un instrument d’investissement fiable pour devenir rentier en 5 ans

La pierre-papier comme la SCPI ou société civile de placement immobilier est l’un des supports d’investissement qui ont conquis la confiance des Français depuis des années. La raison est simple : en souscrivant des parts dans ces sociétés de gestion, l’investisseur se libère de toute contrainte liée à la gestion d’un immobilier locatif.

En clair, il peut dormir sur ses deux oreilles en n’ayant aucun souci quant au recouvrement des loyers et à l’entretien du bien. Une fois le contrat signé et le délai de jouissance dépassé, l’investisseur peut percevoir une rente proportionnelle au montant de sa mise et donc devenir rentier avant même la cinquième année de sa souscription.

La pierre-papier : un instrument d’investissement fiable pour devenir rentier en 5 ans

Par ailleurs, quelques facteurs sont à prendre en compte avant de se lancer dans la SCPI. Premièrement, il faut comparer le taux de distribution de dividendes de plusieurs enseignes. C’est une mesure utile, car le rendement passé est l’un des reflets du rendement futur. Il faut également prendre la peine d’estimer l’écart entre la valeur de réalisation et le prix de souscription de la SCPI choisie afin de juger si son prix est réel ou ,bien, sous-évalué.

La plupart des investisseurs accordent beaucoup d’importance à la notoriété et aux expériences de la société de gestion, ceci afin de s’assurer que les sommes collectées soient investies à bon escient. Enfin, des études préalables doivent être effectuées sur la nature des biens immobiliers à acquérir, les secteurs dans lesquels ils se trouvent et leurs localisations.

Investir en bourse pour devenir rentier en 5 ans

La Bourse a parfois une image redoutable aux yeux des investisseurs amateurs. Considérée comme une source d’instabilité et de risques, elle fait peur à certains alors qu’avec un peu d’apprentissage, de bon sens, et de stratégie c’est l’un des meilleurs moyens pour devenir rentier en 5 ans.

En misant sur des actions qui offrent une bonne perspective de dividendes dans le futur, l’investisseur peut commencer par quelques centaines d’euros puis augmenter sa mise en fonction de la performance espérée des entreprises émettrices.

Investir en bourse pour devenir rentier en 5 ans

En effet, même en se focalisant sur des entreprises du CAC 40, les gains sont plus que probables, car la Bourse parisienne est au top de sa forme depuis le début de l’année (variation moyenne sur 5 séances : +2%). Pour être sûr de sortir gagnant, le choix du courtier en ligne est non négligeable, car la qualité du service de la plateforme a des impacts sur les ordres d’achats et de ventes étant donné que ces derniers doivent être faits en toute subtilité et professionnalisme.

Il faut également privilégier les «vieilles firmes», car ce sont les seules capables de s’adapter aux imprévisibles turbulences économiques, géopolitiques et monétaires.

De ce fait, les startups nouvellement cotées en Bourse sont à proscrire, car elles commencent tout juste à apprendre la dure réalité des marchés financiers contemporains. L’investissement en Bourse requiert également de la patience. Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas une source de gains faciles. Au contraire, elle est faite pour ceux ou celles qui désirent placer leur capital sur le moyen ou le long terme tout en créant une valeur ajoutée.

Opter pour les dépôts à terme pour devenir rentier en 5 ans

Les dépôts effectués dans les comptes à terme bancaires sont à la fois simples et lucratifs pour devenir rentier en 5 ans. Mais avant de prendre sa décision, il faut consacrer suffisamment de temps pour chercher la ou les banques qui proposent des intérêts économiquement avantageux. Le véritable avantage des comptes à terme c’est leurs rendements moyens bruts qui avoisinent les 4%.

Ce taux peut même dépasser les 4,5% dans certaines banques qui proposent des offres  promotionnelles pendant le premier trimestre du contrat. À l’heure où le rendement des autres produits d’épargne réglementés tels que le Livret A est figé à 0,75%, les comptes à terme peuvent être considérés comme de véritables mannes financières. Les comptes à terme sont rémunérés sur la base de deux mécanismes : l’intérêt fixe et l’intérêt progressif.

Opter pour les dépôts à terme pour devenir rentier en 5 ans

L’intérêt fixe est destiné aux investisseurs qui sont bien décidés à placer la totalité de leurs liquidités pendant une durée assez longue et déjà connue à l’avance. Par contre, le dépôt à taux progressif est destiné à ceux qui prévoient de retirer leurs fonds dans le court terme pour des raisons personnelles ou stratégiques.

Mais, ils peuvent renouveler leur contrat à chaque échéance et bénéficier des effets de croissance des intérêts composés pour booster leur capital dans le plus bref délai. Par exemple, avec un capital de départ de 300 000 euros et une épargne mensuelle de 1000 euros, un investisseur peut tabler sur une rente mensuelle équivaut au SMIC en l’espace de 5 ans sans toucher au capital.

Est-il possible de devenir rentier en 5 ans sans capital de départ ?

La réponse est «oui» et la raison est simple : grâce aux mesures incitatives amorcées par l’État depuis quelques années, les banques sont devenues de véritables partenaires stratégiques pour les investisseurs. Pour devenir rentier en 5 ans, l’idée n’est pas d’emprunter sur 5 ans, mais de commencer à percevoir des rentes cinq années après le contrat de prêt même si le crédit s’étale sur 10 ou 15 années.

Est-il possible de devenir rentier en 5 ans sans capital de départ

Dans cette optique, il faut faire en sorte que le paiement des mensualités soit rendu facile par les recettes générées par l’investissement. D’ailleurs, les banques n’empruntent qu’à ceux qui ont pu monter de véritables projets productifs.

Démarrer une startup ou acquérir un immobilier locatif…tout dépendra de la capacité de l’investisseur à convaincre son banquier. En tout cas, ces derniers sont bien connus pour identifier les projets prometteurs et ceux à «coquille vide». Il appartient au futur rentier de mettre en valeur ses idées qui, de préférence, doivent être percutantes et réalisables.

Pendant ces cinq années de patience, le futur rentier peut faire face à des difficultés opérationnelles et financières. Si tel est le cas, le plus important c’est de les gérer dans le calme et en toute objectivité, mais également en gardant le cap et en respectant ses engagements vis-à-vis de la banque.

Catégories : Temps