Crowdfunding immobilier pourquoi les Français succombent à cette façon d’investir dans l’immobilier

Crowdfunding immobilier : pourquoi les Français succombent à cette façon d’investir dans l’immobilier ?

Le crowdfunding est en pleine expansion depuis quelques années. Ce placement séduit davantage de personnes qui souhaitent investir dans l’immobilier afin de percevoir des rendements intéressants.

Mais alors, quelles sont les raisons du succès de ce dispositif ?

Le crowdfunding immobilier en quelques mots

Il s’agit d’un placement qui consiste à participer au financement d’une opération immobilière d’un promoteur. Cette transaction permet de rapporter beaucoup de rendement, cependant il ne faut pas avoir peur des risques. Cela dit, en contrepartie de cette contribution, l’investisseur touche une rémunération dont la valeur est déterminée sur une base d’un objectif de rentabilité.

Le principe est simplifié, car le promoteur se sert d’une plateforme spécialisée pour trouver des investisseurs. Celui-ci s’occupe alors de la collecte du montant requis pour mener à bien le projet jusqu’au bout. À terme de l’emprunt, celui-ci rembourse les intérêts ainsi que le capital.

Un dispositif qui séduit davantage les Français

En dehors des promoteurs, le crowdfunding est également rentable pour les particuliers qui décident de contribuer au financement des opérations immobilières. Il s’agit avant tout d’une transaction simplifiée et qui n’est pas chronophage, contrairement à l’investissement locatif par exemple.

Pour participer, il suffit seulement de procéder en quelques étapes, à savoir l’inscription sur la plateforme, la sélection d’un projet et la réalisation du versement. L’accessibilité de ce placement permet d’expliquer son succès. En effet, il faut compter quelques centaines d’euros seulement pour le billet d’entrée.

Par ailleurs, le crowdfunding est aussi un financement à court et moyen terme. La durée moyenne des investissements s’établit justement à 21 mois pendant laquelle il est possible de toucher des rendements importants. Cela dit, les collaborateurs n’ont pas besoin d’attendre plusieurs années pour obtenir des intérêts. De cette manière, les particuliers peuvent récupérer rapidement leur argent qui peut être réinvesti dans d’autres projets afin de percevoir davantage de profit.

Lire aussi :  SCPI : pourquoi certaines se distinguent-elles largement des autres ?

La fiscalité attractive du financement participatif immobilier figure également parmi ses atouts. Justement, les gains générés sont soumis soit au PFU ou prélèvement forfaitaire unique qui est fixé à 30 % soit au barème progressif de l’impôt sur le revenu. Aussi, il faut savoir que le crowdfunding n’intègre pas non plus l’assiette de l’IFI.

En outre, si cet investissement est très prisé des Français, c’est parce qu’il procure une rentabilité plus importante. En effet, les rendements annuels proposés par les promoteurs varient entre 9 à 10 %.

Les étapes du financement participatif immobilier

Investir dans un crowdfunding ne s’improvise pas pour les particuliers. Cela dit, il y a plusieurs étapes à suivre :

  • Choisir la plateforme : Il est nécessaire de vérifier que celle-ci possède une autorisation légale, notamment en bénéficiant du statut PSFP.
  • S’informer concernant le promoteur : il s’agit de recueillir des renseignements utiles à son sujet, comme ses expertises, la zone géographique du projet, les caractéristiques des bâtiments, etc.
  • Privilégier les projets fiables : La solidité du projet est essentielle pour la réussite de l’investissement. Dans ce contexte, il faut procéder à l’analyse de différents éléments comme la faisabilité, la durée du placement, le financement bancaire obtenu, etc.
  • Déterminer les risques : le principe du crowdfunding est très clair, plus le rendement proposé est élevé, plus les risques sont importants.

Devenir Rentier est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

Editeur de plusieurs sites web spécialisé dans les finances personnelles et l'investissement, Justin est le fondateur du magazine Devenir Rentier.

View stories