Comment devenir rentier avec le LMP

Comment devenir rentier avec le LMP ?

Pour tirer le meilleur parti d’un investissement locatif, le statut de loueur meublé professionnel (LMP) est l’un des moyens les plus efficaces. En plus, c’est une piste intéressante pour devenir rentier pour la première fois de sa vie.

Qu’est-ce qu’un LMP ?

Être un loueur en meublé professionnel (LMP) c’est accéder à un statut avantageux destiné aux particuliers à la recherche de moyens efficaces pour optimiser leurs revenus locatifs. Ce statut s’acquiert sous certaines conditions.

En d’autres termes, depuis la réforme fiscale de 2009 et selon l’article 151 septies du Code général des impôts (CGI) : sont éligibles au statut de LMP les logements meublés mis en location par les propriétaires inscrits au RCS (Registre du commerce et des sociétés) dont les recettes locatives annuelles dépassent le seuil de 23 000 euros.

Qu’est-ce qu’un LMP

Ces recettes doivent être uniquement issues de la mise en location du bien meublé (les revenus provenant de la cession d’actifs immobilisés sont, par exemple, exclus). En outre, en tant que commerçants au sens des dispositions en vigueur dans le Code de commerce, les revenus locatifs des investisseurs qui ont opté pour le LMP doivent être déclarés dans les BIC (Bénéfices industriels et commerciaux).

Les biens immobiliers qui entrent dans la catégorie des meublés sont bien évidemment des lieux de vie tels que les résidences hôtelières, les chambres d’hôtes, les gîtes ruraux ou les résidences de services comme les maisons de retraite, etc. Ces recettes locatives doivent également représenter plus de la moitié des revenus du foyer fiscal (article 885R du CGI). Le non-respect de ces conditions peut engendrer un changement de statut d’une année sur l’autre, notamment du statut de LMP vers celui de LMNP ou loueur meublé non professionnel.

Le LMP offre un cadre de gestion plus facile pour devenir rentier

En optant pour le LMP, la durée du bail est nettement plus courte que dans une location vide (inférieur ou égale à un an en général). Cela évite les contraintes d’attente liées aux préavis dans le cas où le locataire n’est, finalement, pas fiable.

Lire aussi :  Comment devenir rentier en optant pour le démembrement de propriété ?

En effet, si ce dernier est récalcitrant, cela pourrait représenter un risque pour la rentabilité de l’investissement, et donc compromettre l’atteinte de l’objectif ultime : celui de devenir rentier rapidement et dans les meilleures conditions.

Le LMP offre un cadre de gestion plus facile pour devenir rentier

Or, contrairement à une location vide, le LMP expose le locataire à un congé plus rapide (3 mois avant l’échéance du bail) et cela donne au futur rentier la possibilité de résilier le contrat à tout moment tout en respectant le délai de préavis d’un mois. Mais en l’absence de congé de l’une des deux parties contractantes, une reconduction tacite d’une période d’un an s’effectue selon la durée du bail initial.

Vis-à-vis du propriétaire, le LMP permet également de se faire valoir d’un régime juridique plus favorable en ce sens qu’il peut imposer ses conditions pendant la durée du bail (fixation du montant du loyer, paiement des charges d’exploitation, établissement des modalités de versement d’un dépôt de garantie, etc.).

En fournissant à son locataire un endroit décent et répondant aux exigences en vigueur en matière de confort et de performance énergétique, le futur rentier peut tabler sur un loyer nettement au-dessus de ceux affichés par le marché local. Pour réduire les charges liées à un turnover plus fréquent, il convient d’établir des règles de mise en location claire et bien affermies selon la typologie des locataires.

La fiscalité du LMP est attrayante

Le statut de LMP est reconnu pour ses avantages fiscaux. Tous les investisseurs en quête d’une rentabilité pérenne et croissante se ruent vers cette solution pour devenir rentiers à vie. Les gains financiers sont en effet considérables.

Tout d’abord, un propriétaire qui veut exercer dans le domaine de la location meublée professionnelle peut déduire sur son revenu global le montant du déficit issu de son activité. Les charges imputables dans le cadre de ce déficit sont donc des charges locatives et des charges liées à l’acquisition (intérêts d’emprunt, primes d’assurance, allocations familiales, dépenses d’entretiens et de réparations, etc.).

La fiscalité du LMP est attrayante

Ensuite, le prix d’acquisition de l’immeuble peut faire l’objet d’un amortissement linéaire dont le calcul est basé sur la durée d’utilisation. Cependant, selon l’article 39C du CGI, cet amortissement doit être inférieur au montant des loyers nets perçus. Le bailleur en meublé professionnel bénéficie également d’une exonération d’impôt sur les plus-values immobilières ainsi que de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF).

Lire aussi :  Comment devenir rentier en investissant dans des parkings ?

Il importe de remarquer que l’exonération de l’impôt sur les plus-values est valable, quelle que soit la durée de détention du bien. Mais il y a deux conditions pour que ce soit possible : le montant moyen des revenus issus du LMP de deux dernières années successives doit être inférieur à 90 000 euros HT, et le loueur doit disposer du statut LMP depuis plus de cinq ans.

Étant donné ces avantages fiscaux, le statut de LMP est le meilleur moyen de gagner son indépendance financière plus tôt que prévu tout en continuant à bénéficier d’une couverture maladie. Il permet également de préparer sa retraite grâce à une rémunération régulière et croissante.

Les autres astuces pour réussir son projet de devenir rentier avec le LMP

La mise en location d’un bien implique une grande initiative quant à la mise en valeur de son image. En effet, un immobilier bien entretenu génère un attrait locatif en perpétuelle croissance et permet de booster les recettes afin de devenir rentier plus facilement. Dès la visite d’un bien, il faut penser à tous les détails surtout ceux liés à l’agencement de tous les meubles dans l’optique de créer un environnement convivial.

Les autres astuces pour réussir son projet de devenir rentier avec le LMP

Pour cela, certains investisseurs n’hésitent pas à faire appel à un architecte ou d’autres professionnels de la déco pour ajouter une touche d’originalité à leurs biens meublés d’autant plus que la concurrence devient de plus en plus féroce dans ce secteur.

Le but est d’optimiser l’espace et de privilégier un style neutre, mais enviable. La rentabilité d’un meublé professionnel dépend également de sa visibilité sur la toile. Le lancement d’une annonce convaincante requiert une description concise et honnête pour éviter les reproches des locataires potentiels.

Devenir Rentier est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

Editeur de plusieurs sites web spécialisé dans les finances personnelles et l'investissement, Justin est le fondateur du magazine Devenir Rentier.

View stories