Certaines personnes pensent qu’en partant de rien il est impossible de réaliser un rêve. Pourtant, en matière d’investissement, les choses sont différentes. En effet, il est possible de devenir rentier à partir de rien. Explication.

Que signifient exactement les termes « en partant de rien » ?

Le but de cet article n’est pas de donner une méthode miracle pour s’enrichir du jour au lendemain, mais surtout de proposer des pistes concrètes et réalistes pour accéder au statut de rentier dans le plus bref délai.

Que signifient exactement les termes « en partant de rien »

C’est pour cela qu’il serait plus judicieux de mettre les points sur les «i» quant à la véritable signification des mots «en partant de rien». Dans le contexte d’un individu souhaitant accéder au statut de rentier, ces mots font référence à un investisseur qui ne dispose pas d’un capital de départ, mais qui a quand même un revenu suffisant pour vivre en se projetant dans l’avenir.

En d’autres termes, il a un projet en vue, mais il n’a pas les moyens financiers pour le réaliser. Dans cette optique, même les personnes qui recherchent un emploi et qui ne bénéficient que d’un revenu de solidarité active (RSA) peuvent devenir rentiers à condition d’avoir une bonne volonté et surtout une bonne stratégie de vie.

Atteindre un objectif à partir de rien, c’est même devenu le symbole des mastodontes de l’informatique tels que Steve Jobs. Mais ce n’est pas seulement dans la création informatique qu’il est possible de bâtir quelque chose de grandiose. En exploitant ses atouts et son intelligence, il est tout à fait faisable de réussir dans différents domaines tels que l’immobilier à petit prix, la Bourse, l’entrepreneuriat, etc.

Se tourner vers l’immobilier locatif pour devenir rentier en partant de rien

Cela peut sembler utopique quand l’imagination a du mal à se développer et qu’elle finisse par être sous l’emprise de l’illusion. Certes, l’immobilier coûte assez cher et ce n’est pas donné à tout le monde, mais il ne faut pas oublier une chose : ce n’est pas forcément à l’investisseur de le payer.

Il peut se limiter à élaborer son propre projet d’investissement et la banque s’occupera du reste (emprunt à 110%). Cette opportunité est réaliste et des millions d’individus dépourvus de fonds de départ ont pu devenir rentiers de cette manière.

Se tourner vers l’immobilier locatif pour devenir rentier en partant de rien

L’idée est de choisir un investissement apte à générer des recettes au cours de la période de remboursement du prêt. La première chose qui vient en tête pour atteindre cet objectif c’est l’immobilier locatif financé à crédit. L’avantage de cette option est que c’est un bien qui se finance tout seul grâce aux loyers qu’il dégage tous les mois.

D’ailleurs, les banques sont friandes à l’idée de financer un tel projet, car les revenus locatifs leur offrent une certaine garantie.

L’immobilier locatif est rentable et peut permettre de créer un patrimoine durable quand le futur rentier prend le soin d’établir un bon plan d’investissement. Encore faut-il noter que ce plan n’est pas nécessairement un document d’une centaine de pages avec des équations mathématiques et des graphiques sophistiquées.

C’est juste un plan simplifié qui contient les essentiels, notamment la nature du bien immobilier à acquérir, son emplacement, l’estimation des cash-flows, l’estimation des différentes charges d’acquisition et de détention, etc.

L’appui des banques est incontournable pour devenir rentier en partant de rien

Les banques sont des partenaires stratégiques pour se faire une place dans le monde de l’investissement. En effet, l’heure n’est plus à la procrastination, le temps est précieux, il faut battre le fer tant qu’il est encore chaud et se lancer une fois les dossiers liés à la demande de crédit bien préparé.

L’appui des banques est incontournable pour devenir rentier en partant de rien

Avec l’avènement des taux d’emprunt tombés à des niveaux spectaculairement bas actuellement (1,54% pour les crédits immobiliers), l’investisseur, même amateur, peut prétendre à un niveau de rentabilité toujours croissant dans le temps. Ici, la stratégie d’investissement est toujours focalisée sur la mise en location du bien (c’est l’investissement qui  crédibilise le mieux un individu qui veut devenir rentier sans capital préalable).

Grâce à une bonne technique d’optimisation et une capacité à choisir un immobilier de qualité, le futur rentier n’aura même pas besoin d’attendre 5 ou 10 ans pour faire fructifier son investissement et percevoir une rente. En effet, via l’effet de levier du crédit bancaire, il peut s’enrichir sans toucher un centime à ses revenus salariaux.

En parallèle, l’État offre aux primo-accédants dans le neuf des avantages fiscaux considérables, de quoi booster le cash-flow et accélérer le délai requis pour gagner une indépendance financière pérenne.

Parmi ces dispositifs incitatifs mis en place par l’État figure la loi Pinel, elle permet de réduire jusqu’à 21% l’impôt sur le revenu à condition que le propriétaire décide de mettre en location son immobilier neuf pendant 12 ans. La loi Élan, de son côté, permet d’uniformiser les loyers selon un standard préétabli par les observatoires immobiliers.

Se baser sur son statut de salarié pour devenir rentier à partir de rien

Le salariat permet de bâtir un avenir très prometteur à condition d’être rationnelle dans toutes ses décisions. C’est une évidence d’autant plus que la réussite dans tout ce qu’une personne entreprend dans la vie est une question de décision.

En tant que salarié, il faut être conscient que la marge de manœuvre est un peu serrée pour se constituer un capital. Mais il existe toujours des astuces pour pouvoir épargner davantage (par exemple en réduisant au maximum les dépenses futiles et en étant plus frugal pendant quelques mois).

Se baser sur son statut de salarié pour devenir rentier à partir de rien

En optant pour une épargne progressive issue du salaire, le but est de dégager quelques centaines d’euros par mois et les placer en Bourse. En effet, contrairement aux autres moyens de placement, la Bourse est réellement plus accessible pour les épargnants à petit budget qui rêvent de devenir rentiers. En tout cas, c’est un investissement intéressant dont les rendements peuvent grossir au fil des années.

Mais il ne faut pas oublier d’appréhender les rouages du marché financier avant de s’y lancer ou, par prudence, faire appel à un conseiller financier pour limiter les prises de risques (pour information, les traders professionnels conseillent de débuter en Bourse avec 2 000 euros en misant sur des actifs performants).

Mais le crowdfunding est également une bonne alternative pour grandir financièrement. Les mises de départ sont très réduites (environ 100 euros). Grâce à ce type de financement participatif, il est possible de tabler sur un bon retour d’investissement en l’espace de deux ou cinq ans via les projets artistiques ou les start-up innovantes.

Catégories : Apport