Les contrats Madelin sont destinés à une catégorie particulière de la population active : les travailleurs non salariés (TNS) et non agricoles. C’est un dispositif efficace pour se constituer un revenu régulier dès sa retraite, c’est-à-dire un placement convenable pour devenir rentier.

Qu’est ce qu’un contrat Madelin ?

Il existe essentiellement quatre types de contrat Madelin, notamment celui lié à la prévoyance sociale, à une complémentaire santé, à la perte d’emploi et à la retraite. C’est sur le Madelin retraite que cet article va se focaliser. En effet, la retraite a toujours été l’une des premières préoccupations des Français. Ils cherchent toujours à mettre en place une solution optimale pour maintenir leur train de vie pendant leurs vieux jours. En fait, ce type de contrat Madelin a été créé en 1994 par la loi dite « Madelin » qui a renforcé considérablement l’initiative à l’entrepreneuriat individuel.

Qu’est ce qu’un contrat Madelin

Quelques années plus tard, c’est-à-dire en 2003, la loi Fillon relative à la réforme des retraites l’a modifié pour permettre aux TNS (artisans indépendants, commerçants, industriels, personnes exerçant des professions libérales, gérants de sociétés, etc.) de se constituer un complément de revenu par capitalisation, tout en bénéficiant d’exonérations fiscales au cours des versements. Autrement dit, le contrat Madelin retraite est un placement à risque modéré pour devenir rentier au bon moment.

Il convient de remarquer que ce n’est pas un placement obligatoire comme les cotisations retraites classiques. Les épargnants ciblés par ce dispositif sont donc libres dans leur choix, compte tenu de leurs préférences et de leur budget.

Par ailleurs, le contrat de retraite Madelin peut se souscrire sous trois formes : en mono-support, en multi-support et via un système par point. Le mono-support permet d’investir sur un fond en euros qui est un placement totalement sécurisé avec une rémunération annuelle allant de 2,5 à 3,5 %. Quant au Madelin multi-support, il se base sur une répartition de placement entre différents véhicules d’investissement composés de fonds en euros et d’actifs à risque comme les actions ou les fonds immobiliers. Enfin, le contrat retraite Madelin en points consiste à verser des cotisations qui seront directement transformées en points retraite.

La fiscalité du contrat Madelin est très avantageuse, ce qui permet de devenir rentier facilement

L’intérêt de souscrire un contrat Madelin réside dans l’attractivité de sa fiscalité. Effectivement, les titulaires de ce type de contrat peuvent bénéficier d’une déduction fiscale sur les versements effectués, mais à condition qu’ils soient à jour dans leurs cotisations obligatoires. Ce privilège fiscal est une source d’économie considérable ; ajouté au flux de revenus à percevoir dès l’âge de la retraite, il y a de quoi y focaliser une grande partie de ses efforts d’épargne pour devenir rentier.

Pour rappel, comme tout avantage fiscal en vigueur sur le territoire français, les déductions fiscales sont soumises à des plafonds et les rentes sont imposables à la sortie du capital.

Mais quoi qu’il en soit, le contrat Madelin autorise les rachats en cas de force majeure et la déductibilité est valable pour le conjoint collaborateur du TNS.

La fiscalité du contrat Madelin est très avantageuse, ce qui permet de devenir rentier facilement

En ce qui concerne le plafond de déductibilité, sur les revenus professionnels du TNS, des cotisations versées, il est fixé à 10 % de la fraction du bénéfice imposable et doit être inférieur ou égal à 8 fois du plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS) qui est de 32 419,20 euros en 2019 (ce plafond peut être équivalent à 10 % du PASS si le bénéfice imposable est inférieur à ce dernier).

Bref, détenir un contrat Madelin c’est bénéficier d’une baisse d’imposition sur le revenu professionnel grâce à un système de déductibilité de versements. Celui-ci ne prend pas en compte le plafonnement des niches fiscales fixé à 10 000 euros, ce qui représente une aubaine pour les aspirants rentiers à revenus modestes.

Devenir rentier grâce au contrat Madelin : les critères de sélection

En matière de contrat Madelin, il faut savoir faire le bon choix pour pouvoir en devenir rentier sans encombre. Oui, la seule analyse des frais et de la rémunération ne suffit pas pour trancher, encore faut-il observer à la loupe certaines variables.

Le premier critère de sélection est le système de calcul de la rente. Normalement, ce dernier doit se baser sur une table des mortalités qui garantie un flux de revenus quelconques au moment de l’adhésion et à la sortie.

Ensuite, comme les contrats d’assurance-vie, celui de Madelin doit proposer des unités de comptes suffisamment diversifiées et d’excellente qualité. Le fait est qu’en plus des performances passées, c’est ce critère qui va déterminer le rendement escompté du support d’épargne. Par conséquent, les rentes prévisionnelles disponibles doivent être actualisées pour voir si l’inflation n’aura pas un effet dépréciatif intolérable sur elles. En outre, le portefeuille constitué doit pouvoir correspondre à l’âge de l’épargnant ainsi que ses objectifs de rente et sa situation familiale.

Devenir rentier grâce au contrat Madelin les critères de sélection

Ce n’est pas tout, si par malheur le futur rentier décède, perd son emploi ou s’il est victime d’une invalidité suite à un accident de travail, un contrat Madelin fiable doit présenter des garantie. Ce mécanisme de précaution peut se révéler très utile pour protéger sa famille des aléas de la vie.

Le dernier critère concerne les frais prélevés pendant le versement de la rente. Il importe de bien s’informer là-dessus afin d’éviter les malentendus car certaines enseignes spécialisées dans la gestion des contrats de retraite imposent des frais de sorties exorbitants sur ce genre de support ; ce qui nécessite un bon renseignement.

Un exemple de contrat Madelin susceptible de correspondre aux attentes des futurs rentiers

Un établissement français spécialisé dans la collecte d’épargnes et dans les contrats d’assurance retraite a publié les spécificités de quelques unes de ses offres les plus plébiscitées. Son contrat Madelin est très attractif en ce sens qu’il propose une large gamme de fonds euro et plus d’une cinquantaine d’unités de compte.

Il offre une possibilité de gestion libre avec les conseils des plus grands experts financiers, mais aussi une gestion évolutive qui s’adapte au profil personnel de chaque retraité (la gestion sous mandat permet également de profiter des meilleures opportunités du marché avec le minimum de soucis.)

Sur la plupart des produits proposés, la constitution du capital est renforcée par un niveau de rendement moyen sur 5 ans pouvant atteindre les 7,8 %.

Concernant le mode de calcul de la rente, l’épargnant bénéficie dès la souscription d’une table des mortalités entièrement garantie. Celle-ci est proposée sans surcoût, ce qui permet de booster ses rentes aussi bien sur le moyen que sur le long terme. Évidemment, une telle garantie représente un dispositif de protection infaillible contre le vieillissement de la population.

Les rentes viagères liées à ce contrat peuvent faire l’objet d’un versement sous forme simple (perception de revenus à vie avec remboursement de capital restant non obligatoire pour l’assureur en cas de décès), réversible (possibilité de désigner un bénéficiaire en cas de décès), réversible intégralement avec annuités garanties (versement de rentes sur une durée prédéfinie et possibilité de reversement à un ou des bénéficiaires).

Catégories : Placement