Considérés comme des «livrets boostés», les super livrets proposés par les banques sont l’un des meilleurs moyens de devenir rentier. Les raisons.

Qu’est-ce qu’un super livret ?

Les livrets bancaires ou fiscalisés ont été nommés «super livrets» vers les années 2000 tout simplement parce que leurs performances dépassent largement celles des livrets règlementés tels que le Livret A, le Livret de développement durable (LDD) ou le Livret d’épargne populaire (LEP).

Résultat : c’est devenu un placement privilégié pour devenir rentier. À vrai dire, c’est un produit d’épargne dont le taux d’intérêt est fixé par les établissements bancaires eux-mêmes. De ce fait, les épargnants peuvent bénéficier d’une rémunération très attrayante en fonction de leur capacité de négociation et du lien de fidélité qu’ils ont pu établir avec leur banque.

N’importe quelle personne peut ouvrir un super livret, y compris les mineurs (à condition qu’ils reçoivent une autorisation parentale) et les personnes morales telles que les Associations. Les fonds déposés sur les super livrets sont parfaitement liquides, c’est-à-dire qu’ils peuvent être retirés à tout moment. En outre, le compte peut faire l’objet d’une clôture sans aucun délai préalable.

Qu’est-ce qu’un super livret

Néanmoins, contrairement aux livrets règlementés, les intérêts des super livrets sont soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30%. Cette somme est prélevée à la source dès le versement des intérêts bruts versés. Selon les dispositions fiscales en vigueur depuis le 1er janvier 2018, ce PFU est composé de 17,2% de cotisations sociales et de 12,8% d’impôt sur le revenu. Toutefois, une exonération relative à ce prélèvement est possible pour les foyers fiscaux modestes.

D’ailleurs, lors de la déclaration d’impôt, les contribuables peuvent opter pour un calcul fiscal selon le barème progressif entre une tranche d’imposition de 0 à 41%.

Devenir rentier grâce aux super livrets : Les avantages

Bon nombre de particuliers ont décidé de faire fructifier une grande partie de leur épargne grâce aux super livrets. En effet, en plus de n’être soumis à aucun plafond de dépôt, ce livret boosté présente une rentabilité réelle. Autrement dit, il se démarque des livrets d’épargne règlementés par l’État avec un taux de rémunération net pouvant atteindre les 5,5 %. La somme disponible dans le compte n’est soumise à aucun blocage de retrait et présente une grande souplesse de gestion de trésorerie en cas de besoin. Bien entendu, l’alimentation du compte d’épargne s’effectue sur un simple virement bancaire selon un rythme ponctuel ou occasionnel.

Devenir rentier grâce aux super livrets Les avantages

Si dans le domaine des livrets règlementés, la loi interdit aux épargnants de détenir plus d’un livret du même type, cette contrainte n’existe pas dans les super livrets en ce sens que ces derniers sont libres d’ouvrir n’importe quel nombre de livrets bancaires auprès de plusieurs établissements financiers de leur choix, de quoi investir massivement pour devenir rentier en l’espace de quelques mois.

Mieux encore, contrairement aux placements indexés sur la Bourse, les super livrets sont entièrement sécurisés, car le capital ainsi que les intérêts sont garantis de tout risque financier. Certaines enseignes bancaires attribuent également des primes dès l’ouverture du compte pendant les périodes promotionnelles. Ces primes peuvent être valables pour les versements d’un montant considérable.

Enfin, les contribuables célibataires, divorcées ou veuves ayant un revenu fiscal inférieur à 25.000 euros et ceux soumis à une imposition commune avec un revenu d’intérêt inférieur à 50.000 euros peuvent demander à être exonérés du prélèvement de la part fiscale du PFU.

Les points à vérifier pour devenir rentier avec un super livret

Actuellement, il faut avouer que les offres de super livrets des banques en ligne sont les plus intéressantes pour devenir rentier. La raison est simple: ces banques digitales bénéficient d’une structure de coûts moindres par rapport aux banques traditionnelles ; du coup, elles sont en mesure d’offrir un niveau de rémunérations plus élevé. Malgré ce gain potentiel, il convient quand même d’effectuer une simulation avant de choisir le produit d’une ou plusieurs banques.

Effectivement, compte tenu du montant à épargner, des taux proposés et de la durée du placement, il est nécessaire d’effectuer une comparaison du montant des intérêts à venir afin de pouvoir apprécier le rendement du livret de chaque banque. Aussi, il faut prendre le temps de bien se renseigner sur la tendance du taux d’intérêt après la période promotionnelle. C’est très important, car pour attirer le maximum de clients, certaines banques affichent une rémunération très élevée alors que ce taux pourrait tomber à un niveau à peine supérieur à celui du Livret A dès la fin de ladite période promotionnelle.

Les points à vérifier pour devenir rentier avec un super livret

Concernant les services annexes au livret, il faut s’assurer qu’ils ne présentent aucun frais caché de nature à engendrer des charges exorbitantes. Pour rappel, un super livret digne de ce nom est 100% gratuit. Donc, si jamais une banque pratique des frais de gestion, d’ouverture ou de fermeture, il faut s’abstenir de signer le contrat.

Super livrets : savoir choisir les offres alléchantes sur le marché pour devenir rentier

Que ce soit par ses propres moyens ou avec l’aide d’un courtier, la prospection préalable des offres intéressantes est cruciale en matière de super livrets. Afin de valoriser ses économies et atteindre son objectif de devenir rentier dans le plus bref délai, voici quelques produits d’épargne qui ne laissent pas indifférents. Le Livret d’épargne BforBank affiche un taux d’intérêt de 2 % pendant 2 mois avec 50 euros de bonus offert pour ceux qui effectuent un premier versement supérieur ou égal à 20 000 euros (pour que le bonus soit valable, ce seuil minimal doit être maintenu jusqu’à la fin du mois de novembre 2018).

Du côté des banques traditionnelles, certaines offres telles que le Livret Bienvenue de CIC ou le Livret Tookam de Crédit Agricole permettent, respectivement, de prétendre à des taux de rendement plus avantageux de 2,5 % et de 2 %, pendant 3 mois. De ce fait, pour tirer le meilleur parti des investissements rentables en la matière, il serait préférable de comparer les taux de base et la durée de validité de l’offre, car ce sont les variables les plus déterminantes pour choisir un super livret. Par exemple, les jeunes entre 18 et 29 ans peuvent bénéficier d’un taux de rémunération de 2% pendant 6 mois chez Société Générale via le livret Jeune Actif.

Catégories : Placement