Gestion Pilotée : Le coup de génie pour faire décoller vos finances en pilote automatique !

Gestion Pilotée : Le coup de génie pour faire décoller vos finances en pilote automatique !

Vous avez probablement déjà entendu parler de la gestion pilotée. Il s’agit d’une option particulièrement avantageuse dédiée aux souscripteurs de contrats d’assurance vie. Etat des lieux !

Voici pourquoi vous devez choisir la gestion pilotée

Lors de la souscription d’un contrat d’assurance vie, vous avez la possibilité de choisir entre différentes options de gestion. Il s’agit en l’occurrence de la gestion libre et de la gestion pilotée. Les assurés qui cherchent plus de performances optent souvent pour la gestion pilotée ou la gestion sous mandat.

Un choix tout à fait judicieux surtout pour les épargnants inexpérimentés. La gestion pilotée consiste en principe à confier la sélection et la gestion de vos placements par un professionnel chevronné. Il peut s’agir d’une société de gestion agréée, d’un conseiller en gestion de patrimoine (CGP) ou d’un conseiller financier.

Dans tous les cas, votre profil d’investisseur sera défini préalablement. Cela permet d’optimiser l’allocation de votre contrat d’assurance vie. D’autant plus que les supports d’investissement sont sélectionnés par un expert du marché. Des choix stratégiques doivent être effectués selon votre profil investisseur (défensif, offensif, équilibré, etc.).

Les fonds euros (garantis), bien que peu performants, sont souvent compensés par des unités de compte (UC). De quoi dynamiser davantage votre placement. Puisque les tâches les plus complexes sont assurées par un professionnel qualifié, vous pouvez vous focaliser sur d’autres activités rémunératrices. Par exemple, retravailler votre stratégie d’investissement locatif.

La gestion pilotée vous permet donc de simplifier la gestion de votre contrat d’assurance vie. Plus besoin de suivre 24 h/24 l’actualité financière. Les arbitrages, si nécessaires, sont planifiés ingénieusement et réalisés automatiquement. Zéro stress !

Lire aussi :  Découvrez comment booster vos gains avec votre assurance-vie !

Zoom sur les frais de la gestion pilotée

De nos jours, d’autres types de placements financiers proposeront une gestion sous mandat aux assurés. Citons, par exemple, le PER (plan d’épargne retraite), le PEA (plan épargne en actions) ou encore un compte-titres. À la différence, la gestion pilotée de l’assurance vie est plus poussée.

Parmi les supports possibles, il y a la SCPI (société civile de placement immobilier). Il faut savoir que la pierre papier offre plus de rendement (entre 4% et 7%). Mais seuls certains contrats d’assurance vie (multisupports) acceptent des parts de SCPI.

A l’évidence, la gestion pilotée n’est pas gratuite. Il y a en effet des frais supportés par l’assuré en contrepartie de cette option avantageuse. Les tarifs varient beaucoup d’un assureur à l’autre. En général, ils doivent être en phase avec la qualité de gestion du portefeuille.

En plus des frais de gestion, d’autres frais découlent d’un contrat d’assurance vie. Citons, par exemple, la commission sur versement (hors assurance en ligne). A cela s’ajoutent des frais propres aux supports. Pour économiser, prenez le temps de comparer ces différents frais.

En principe, les frais de gestion pilotée s’apparentent à la rémunération de la société à la tête de votre portefeuille. A ne pas confondre avec les frais de gestion du contrat. Ces sommes sont encaissées par l’assureur en contrepartie de la gestion administrative de l’assurance vie.

justin malraux

Fondateur du magazine Devenir Rentir, éditeur de plusieurs sites web spécialisés dans les finances personnelles et l'investissement.