Girardin industriel il n'est pas trop tard pour profiter d'une réduction d'impôts importante

Girardin industriel : il n’est pas trop tard pour profiter d’une réduction d’impôts importante

Vous avez peut-être déjà entendu parler du dispositif de défiscalisation Girardin industriel. Justement, voici tout ce qu’il faut savoir sur ce sujet !

Bénéficiez du dispositif Girardin industriel tant qu’il est encore temps !

Le dispositif Girardin industriel se démarque par son taux de réduction d’impôt inégalée. Principalement destiné aux petits entrepreneurs, il permet de réduire jusqu’à 120 % de la valeur de l’investissement liée à leur investissement. Depuis plus de 30 ans, ce dispositif s’adresse également aux investisseurs particuliers en outre-mer.

De fait, le dispositif Girardin industriel favorise le développement des sociétés et entrepreneurs dans les départements et régions d’outre-mer. Encadrée par différentes lois successives (Pons, Paul, Girardin et LODEOM), cette défiscalisation a été prolongée jusqu’en 2029.

Le taux de réduction d’impôt maximal octroyé par le dispositif Girardin Industriel est accessible à tous les ménages déclarant des impôts sur le revenu. De fait, il s’agit d’un mécanisme fiscal incitatif à destination des contribuables fortement imposés.

Rapprochez-vous d’un expert chez Fortuny Conseil pour décrypter les avantages du dispositif Girardin industriel.

Petit rappel sur le fonctionnement du dispositif Girardin industriel

Pour activer ce mécanisme, il faut être porteur de parts d’une Société en Nom Collectif (SNC). C’est elle l’unique propriétaire du matériel financé. Ensuite, celle-ci met en location des équipements éligibles au dispositif Girardin dans le cadre d’un crédit-bail d’une durée de 5 ans. De quoi favoriser le développement des PME et des entrepreneurs ultramarins issus de différents secteurs d’activité (BTP, artisanat, agriculture, pêche, industrie, etc.). De plus, ils bénéficient d’une décote de près de 70%.

Lire aussi :  Souscrire à un contrat d'assurance vie en ligne : est-ce vraiment une bonne idée ?

Le ménage-investisseur accède ensuite à une réduction fiscale supérieure au montant investi, l’année suivante. Cela permet de supprimer l’IR découlant de cet investissement. De quoi permettre aux ménages éligibles de financer ses vacances ou des travaux de rénovation.

Notons toutefois que 5 ans après l’investissement, la SNC est dissoute. L’heure venue, vous n’êtes plus rattaché à la société.

Attention aux risques !

À l’évidence, le dispositif Girardin industriel comporte des risques. Les investisseurs peuvent bénéficier d’un accompagnement ad hoc de la société de gestion, certes, mais il faut tout de même investir avec précaution. Lors d’un premier investissement, tournez-vous vers des organismes solides proposant un minimum de garanties.

Malgré le risque du dispositif Girardin industriel, vous pouvez développer favorablement et effectivement votre activité dans les territoires ultramarins. En tant qu’entrepreneur, vous êtes engagé durant 5 ans. Et, le matériel loué doit être utilisé à bon escient. À défaut, l’administration fiscale française n’hésitera pas à supprimer la défiscalisation octroyée initialement. À cela s’ajoutent des pénalités.

Pour tirer un maximum d’avantages de votre investissement, analysez attentivement le contexte économique local avant de vous lancer. Tournez-vous vers une SNC solide et prometteuse. Il faut qu’elle soit gérée par une entité sérieuse et pérenne.

Dans l’objectif de mutualiser les risques encourus, investissez dans plusieurs SNC en même temps. Privilégiez celles disposant de plusieurs matériels dans différents départements d’outre-mer. Parmi les critères de sélection à retenir, il y a les garanties incluses dans l’offre. Citons, par exemple, les garanties de rendement ou encore les assurances afférentes aux erreurs de montage.

Lire aussi :  Ce nouveau plan d'épargne GREEN conçu pour les jeunes vaut-il le coup ?
justin malraux

Fondateur du magazine Devenir Rentir, éditeur de plusieurs sites web spécialisés dans les finances personnelles et l'investissement.