Immobilier locatif et impôts : comment les travaux sur passoire thermique peuvent baisser vos revenus fonciers

Immobilier locatif et impôts : comment les travaux sur passoire thermique peuvent baisser vos revenus fonciers ?

Améliorer la performance énergétique d’une habitation est une étape très recommandée par le gouvernement. Mais, le coût des gros œuvres peut revenir très cher au propriétaire au final. Mais, vous ignorez un point : les travaux effectués sur une passoire thermique peuvent diminuer vos revenus fonciers. Oui, mais comment cela est-ce possible ? Réponses dans cet article.

Comprendre le fonctionnement du déficit foncier

Le déficit foncier est une arme de guerre pour les propriétaires bailleurs. Il s’agit plus précisément d’un mécanisme instauré dans l’immobilier locatif.

Autrement dit, il s’applique lorsque les charges relatives à un bien en location, comme les intérêts d’emprunt, les taxes foncières, les charges de copropriété, les travaux de maintenance, etc, dépassent les revenus bruts du foncier, c’est-à-dire les loyers. Par exemple, si les revenus annuels s’élèvent à 15 000 euros et que vos charges, elles, arrivent à hauteur de 18 000 euros, le déficit foncier correspond à la somme de 3 000 euros.

À noter que le déficit foncier est déductible de vos impôts sur le revenu, dans une limite de 10,700 euros par an. En cas de dépassement, vous pouvez le reporter les années suivantes, jusqu’à 6 ans.

Doublement du déficit foncier en 2024

Un énorme changement a été acté. En effet, cette année, le plafond du déficit foncier a été relevé à 21 400 euros, soit le double de la valeur initiale. Il convient toutefois de souligner que cette modification reste temporaire.

Pour bénéficier de cet avantage, vous devez assurer que :

  • Les dépenses sur le logement concernent les travaux de rénovation énergétique. Cela inclut : l’isolation des combles, des murs par l’extérieur, des rampants et des planchers, le changement d’un système de chauffage, le remplacement des portes et des fenêtres qui donnent sur l’extérieur, la mise en place d’un système de chauffage rattaché à une ventilation performante type pompe à chaleur et à une production d’eau chaude.
  • Le bien concerné est classé G,E,F avant les travaux. Après, il devra atteindre l’étiquette A, B, C ou D; vous avez misé sur une location meublée ; les travaux ont été réalisés par des professionnels qualifiés, et ce, avant le 31 décembre 2025 ; vous êtes soumis au régime d’imposition réel.
Lire aussi :  Quand changer d'assurance de prêt immobilier ? Les clés pour faire le bon choix

Pensez à bien réunir tous les documents comme le diagnostic de performance énergétique, les factures et les devis lors de la déclaration des revenus.

Bref, vous l’aurez compris, le plafond du déficit foncier augmentera à 21 400 euros si vous remplissez les conditions évoquées.

Les travaux de rénovation n’ont pas que des avantages fiscaux. Cela permet aussi d’apporter un maximum de confort à l’habitation et surtout de valoriser votre bien. D’ailleurs, il est important de rappeler que le gouvernement interdit progressivement la mise en location de logements énergivores.

Devenir Rentier est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

Editeur de plusieurs sites web spécialisé dans les finances personnelles et l'investissement, Justin est le fondateur du magazine Devenir Rentier.

View stories