Immobilier neuf comment bénéficier de nouvelles aides à l’achat 

Immobilier neuf : comment bénéficier de nouvelles aides à l’achat ?

L’acquisition d’un bien fait partie des projets de vie de nombreux Français. La plupart d’entre eux se tournent vers des logements neufs. Évidemment, ceux-ci nécessitent une trésorerie beaucoup plus importante. Heureusement, il est possible d’accéder à ces aides pour le financement de ce type de projet.

Le Prêt à taux zéro (PTZ)

Le PTZ est une aide financière accordée aux familles avec des revenus moyens et modestes qui prévoient l’achat d’un bien immobilier. Il s’agit tout simplement d’un crédit gratuit, c’est-à-dire que les ménages qui en bénéficient ne paient pas le taux d’intérêt sur la somme octroyée pour financer l’achat. Adopté en 1995, ce dispositif est encore en vigueur cette année est valable jusqu’à cette année, d’ailleurs il y a eu un assouplissement des conditions d’éligibilité au PTZ depuis le 1er avril 2024.

Ceci dit, le PTZ est destiné aux familles avec des revenus modestes et intermédiaires. Il faut respecter des plafonds de ressources, soit 4 500 euros/mois pour un célibataire et 7 000 euros pour un couple avec 2 enfants.

Le Prêt action logement (PAL)

Le PAL favorise grandement l’accession à la propriété puisqu’il assure le financement de l’acquisition de logement neuf. Ce dispositif offre plusieurs avantages non négligeables, tout d’abord son taux d’intérêt est fixé à 1 % et son montant peut atteindre 30 000 euros. Indispensable pour alléger le coût de l’emprunt, le PAL permet à une plus large tranche de population d’acquérir un bien  immobilier.

L’achat de logement neuf ouvre donc l’accès à cette aide. Dans ce cas, le bien doit se conformer aux exigences de performances énergétiques qui sont déterminées par la Réglementation environnementale (RE 202). Parmi les conditions pour en bénéficier, il faut respecter des plafonds de ressources, qui sont définis en fonction de la composition du foyer et de la zone géographique.

Lire aussi :  Airbnb révolutionne son fonctionnement : une avancée majeure pour hôtes et locataires

Le prêt à l’accession sociale ou PAS

Les Français peuvent compter sur le PAS pour financer l’achat d’un logement neuf. Le fonctionnement de ce dispositif se rapproche fortement d’un crédit immobilier obtenu auprès d’un établissement bancaire. Ce prêt permet de bénéficier d’un taux d’intérêt plus avantageux que ceux généralement proposés sur le marché.

L’une des particularités du PAS, c’est qu’il offre la possibilité aux emprunteurs de continuer à percevoir d’autres aides au logement pendant la période de remboursement du prêt. Afin d’y accéder, les ménages doivent se conformer aux critères relatifs à leurs revenus, le niveau d’endettement, l’apport personnel, etc.

Le plan épargne logement (PEL)

Il s’agit d’un compte d’épargne bancaire réglementé sur lequel les souscripteurs peuvent placer de l’argent. Le taux d’intérêt est défini par l’État et a été revalorisé à 2,25 % depuis le 1er janvier 2024. Le PEL est destiné principalement à l’achat d’un bien immobilier. Les versements effectués sont bloqués pendant au moins 4 ans. Quant à l’épargne qui a été accumulée, elle permet d’accéder à ce qu’on appelle un prêt bonifié offrant des conditions particulièrement attractives.

La loi Pinel

Il s’agit d’un dispositif accordé aux particuliers pour simplifier l’accès au logement, surtout dans les zones où il y a de fortes demandes par rapport à l’offre. Pour y avoir accès, il faut prévoir l’achat d’un immobilier neuf qui devra être mis en location pendant 6, 9 ou 12 ans. Le bénéficiaire profite d’une réduction d’impôt qui varie en fonction de la durée du bail. Elle est donc comme suit :

  • Location pendant 6 ans     > allégement fiscal de 9%
  • Location pendant 9 ans     > allégement fiscal de 12%
  • Location pendant 12 ans   > allégement fiscal de 14%
Lire aussi :  Comment obtenir le meilleur rendement avec la baisse des taux annoncée ?
justin malraux

Fondateur du magazine Devenir Rentir, éditeur de plusieurs sites web spécialisés dans les finances personnelles et l'investissement.