La location saisonnière rapporte bien plus qu'on ne le croit, voici les chiffres

La location saisonnière rapporte bien plus qu’on ne le croit, voici les chiffres

En France, la location saisonnière peut devenir un investissement par excellence. En effet, elle peut bien rapporter plus que vous ne croyez.

Découvrez dans cet article tous les détails chiffrés. Focus !

Location saisonnière : 176 millions de nuitées

La location de courte durée était un franc succès en France en 2023. En effet, la plupart des voyageurs sont tous des locaux, soit 64%. 5% viennent du Royaume-Uni, de l’Allemagne ou encore des États-Unis, 3% proviennent de Belgique et les 2% restants de Suisse, du Pays-Bas et d’Espagne.

La plupart d’entre eux se sont tournés vers des Airbnb. Le nombre des nuitées durant l’année s’est élevé à 176 millions, dont 3 quarts en dehors de Paris, Bouches-du-Rhône, Var, Haute-Savoie et Alpes-Maritimes. Pendant ces périodes, les touristes ont dépensé une somme élevée de 21,9 milliards d’euros, incluant les restaurants, l’hébergement, les transports, les courses ainsi que les loisirs. En moyenne, chaque voyageur utilise la somme de 99 euros par jour. Les chiffres arrivaient jusqu’à 120 euros ou plus pour les touristes internationaux, contre moins de 90 euros pour les nationaux.

Les taxes associées à ces dépenses avoisinaient presque les 5 milliards d’euros qui se divisent comme suit :

  • 280 millions d’euros : taxe de séjour collectée et reversée aux municipalités et aux offices de tourisme;
  • 586 millions d’euros : impôt sur le revenu que les propriétaires doivent s’acquitter;
  • 4 milliards d’euros : recettes fiscales directes et indirectes telles que CVAE, CSG, TVA, taxe sur les salaires, etc.

Bénéfice de 7 milliards d’euros pour les hôtes

Vous l’aurez compris, la location en Airbnb a porté ses fruits l’année dernière. Pour preuve, cela a permis aux hôtes de bénéficier jusqu’à 7 milliards d’euros bruts d’impôts. Un chiffre basé sur un prix moyen de 40 euros la nuitée.

Lire aussi :  Avec la baisse des taux, il redevient intéressant d’investir dans l’immobilier locatif

En France, près de 900 000 habitations sont destinées à la location touristique tous les ans. Ce qui signifie qu’en moyenne, ce type d’investissement rapporte jusqu’à 7 800 euros par an. Or, durant l’année 2022, les particuliers encaissaient environ 3 916 euros brut pour s’établir finalement à 3 086 euros après impôt. Un bilan issu de l’étude Astères. À première vue, on peut dire que l’affaire n’a pas aussi bien fructifié que l’année précédente, mais ce n’est pas tout à fait le cas.

Cet écart s’explique justement par le fait que cette dernière prend en compte uniquement les hôtes particuliers et leurs résidences principales ou secondaires. Mais, il ne tient pas en considération les hôtes professionnels. Or, ceux-ci perçoivent un revenu locatif plus conséquent par rapport aux précédents. À noter également que cette étude se focalise seulement sur les gains via Airbnb et non tous les revenus générés sur l’ensemble des plateformes de location saisonnières existantes.

Devenir Rentier est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

Editeur de plusieurs sites web spécialisé dans les finances personnelles et l'investissement, Justin est le fondateur du magazine Devenir Rentier.

View stories