L’amortissement en LMNP pourquoi c'est un avantage fiscal incontournable pour les loueurs en meublé

L’amortissement en LMNP : pourquoi c’est un avantage fiscal incontournable pour les loueurs en meublé ?

Le LMNP ou location meublée non professionnelle attire de plus en plus les investisseurs dans le secteur de l’immobilier locatif. La raison ?

Il propose un système d’amortissement présentant un avantage fiscal non négligeable pour les loueurs en meublé. Explications dans cet article.

Le principe de fonctionnement de l’amortissement en LMNP

L’amortissement est un mécanisme qui consiste à enregistrer la perte de valeur du bien immobilier dans la comptabilité de l’investisseur. Cela a pour vocation de diminuer votre base d’imposition et par conséquent, d’optimiser votre fiscalité.

Il convient toutefois de souligner que seules les charges supérieures à 600 euros sont déductibles. Pour assurer la prise en compte des factures, il faut y mentionner la date égale ou postérieure au début de votre activité. Aussi, cette approche s’applique uniquement pour les loueurs meublés qui dépendent du régime réel.

Si vous disposez par exemple d’un logement ancien nécessitant le remplacement des éléments défectueux comme les installations électriques, une partie du montant des travaux engagés sera donc imputée chaque année et non en une seule fois. Pour ceux qui sont soumis au régime micro-Bic, en revanche, ils pourront profiter d’un abattement forfaitaire à hauteur de 50%.

Les éléments de base pour le calcul de l’amortissement en LMNP

Il est important de rappeler que l’amortissement prend effet uniquement si vous inscrivez le bien à l’actif de votre entreprise. Pour connaître le montant en LMNP, vous aurez à multiplier la valeur de votre bien immobilier par celle de l’amortissement divisée par la durée de l’amortissement.

Puis, sachez que plusieurs éléments sont amortissables comme les travaux, le mobilier ou encore les locaux. Concernant la durée, elle est unique pour chaque composant. Pour la literie par exemple, elle est de 6 ans, contre 10 ans pour un canapé et les travaux de peinture. Mais, ces délais peuvent aussi s’étendre jusqu’à 75 ans (notamment pour les gros œuvres) selon la situation. Le taux d’amortissement, quant à lui, fluctue entre 1,25% à 15%.

Lire aussi :  Comment devenir rentier avec un investissement locatif ?

 

 

Amortissement en LMNP : quelques conseils pratiques

L’amortissement en LMNP est intéressant au début de votre activité. Si vous vous êtes lancé pour la première fois dans ce type d’investissement, il faudra remplir une déclaration d’existence P0i avant de la déposer. Autrement, veillez à ce que votre dossier soit soumis à temps, sans pour autant dépasser les délais requis pour effectuer la déclaration de la totalité de vos revenus.

Il existe un seuil de déduction annuel sur les recettes locatives. Notez également que vous avez la possibilité de différer les amortissements non déduits les années suivantes si vous le souhaitez.
Sachant que la déclaration du régime réel en LMNP n’est pas un jeu d’enfant, faire appel à un expert-comptable peut alléger votre tâche.

Devenir Rentier est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

Editeur de plusieurs sites web spécialisé dans les finances personnelles et l'investissement, Justin est le fondateur du magazine Devenir Rentier.

View stories