Le taux du LEP va surprendre tout le monde le 1er août  Découvrez pourquoi

Le taux du LEP va surprendre tout le monde le 1er août ? Découvrez pourquoi

Actuellement, le taux du LEP ou Livret d’épargne populaire s’établit à 5 %. Toutefois, celui-ci devrait être révisé au mois d’août prochain. Étant donné que son niveau est aligné sur celui de l’inflation, et que cette dernière a connu une baisse, on s’attend à une chute de son taux dans les prochains mois.

Confirmation de la baisse du taux du LEP

Depuis le mois de mai, la moyenne de l’inflation sur les 6 premiers mois se confirme davantage. Les chiffres enregistrés démontrent clairement un ralentissement. D’après la publication de l’Insee le vendredi 14 juin dernier, la hausse du prix à la consommation a connu une augmentation de 2,3 % sur un an. Toutefois, cette baisse a été constatée depuis le début de l’année 2024, à savoir :

  • 3,1 % en janvier
  • 2,9 % en février
  • 2,3 % en Mars
  • 2,2 % en avril

Évidemment, ce fait entraînera certainement la chute du taux du LEP au moment de la prochaine révision qui est prévue en août 2024. Si la diminution du prix à la consommation est réjouissante pour les Français, il s’agit d’une mauvaise nouvelle pour tous les détenteurs du LEP.

En effet, lorsque l’inflation ralentit, ceci entraîne une baisse mécanique du taux de ce dernier. Justement, il faut rappeler que son calcul est basé sur la moyenne de l’inflation hors tabac durant les 6 premiers mois précédant la révision. Ainsi, c’est la période entre janvier et juin 2024 qui sera considérée lors de la correction du taux d’intérêt du LEP.

À quel taux s’attendre en août prochain ?

La moyenne de l’inflation hors tabac durant les 5 premiers mois de l’année est de 2,4 %. Par conséquent, il est fort probable que le LEP baisse au même niveau alors qu’il est aujourd’hui à 5 %. Toutefois, cette moyenne n’est pas le seul facteur pris en compte. En effet, l’arrêté datant du 27 janvier 2021 prévoit que le taux du LEP ne devrait pas être en dessous du livret A avec une majoration d’un demi-point. Justement, la rémunération ce dernier est bloquée à 3 % jusqu’au 1er février 2025. Cela signifie que le rendement du LEP ne devrait pas être inférieur à 3,5 % lors de sa prochaine révision.

Lire aussi :  Réussir sa retraite : les stratégies d’investissement à chaque âge

D’un autre côté, les titulaires du LEP espèrent que Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie et des Finances décide une nouvelle fois comme au 1er février dernier de booster le rendement du LEP en limitant à 4 %.

La conjoncture politique pourrait jouer en faveur du LEP

Selon les théories des experts, la rémunération du LEP devrait s’établir à environ 3,7 % en août. Toutefois, les élections législatives prévues pour le 30 juin et le 7 juillet prochain pourraient mettre en place un autre taux que celui de la Banque de France.

Cependant, quelle que soit la couleur politique de ce nouveau gouvernement, il est fort à parier que la première mesure prise par les membres se base sur la baisse des taux d’intérêt du LEP. Certains professionnels envisagent par ailleurs que la révision pourrait se faire au même moment que le livret A, c’est-à-dire au 1er février 2025.

justin malraux

Fondateur du magazine Devenir Rentir, éditeur de plusieurs sites web spécialisés dans les finances personnelles et l'investissement.