Assurance-vie pourquoi les jeunes devraient y souscrire avant qu’il ne soit trop tard ?

Les livrets d’épargne des banques : « on se fout vraiment de nous »

Ouvrir un support d’épargne est un excellent moyen de faire fructifier son patrimoine. Si le taux de rémunération de certains supports réglementés varie entre 3 et 5%, celui des livrets d’épargne des banques est très modique, soit à moins de 1%. Comment expliquer ce chiffre ? Est-ce toujours intéressant de se fier à ce type de dispositif ? Réponses.

Pourquoi les taux des livrets d’épargnes bancaires stagnent ?

Les taux des livrets d’épargne bancaires sont souvent très faibles, notamment ceux proposés par les grandes banques. Il s’agit d’une stratégie qui permettrait à ces dernières de maximiser leurs profits. Compte tenu de leur étendue, elles attirent naturellement les clients, les incitant à y déposer de l’argent. En contrepartie, elles doivent le rémunérer de manière très limitée. Elles devront par la suite le prêter en appliquant un taux plus conséquent pour optimiser leur marge.

Il est également à noter que si la banque vient à relever les taux des livrets bancaires, ils devront le faire sur tout le stock disponible. Ce qui engendre un coût astronomique pour l’établissement concerné.

Placer son argent dans les livrets d’épargnes des banques : à prendre ou à laisser ?

Il faut le dire, les taux des livrets d’épargnes des banques sont très loin des rémunérations des Livret A et du livret d’épargne populaire. En effet, pour les plus grandes enseignes, le taux varie autour de 0,50%. Pire encore pour certains acteurs, il se situe entre 0,10% à 0,35%. En revanche, pour motiver les épargnants, les établissements proposent un système de bonification appliqué pendant seulement quelques mois. Durant la période définie, le taux est boosté jusqu’à 4,5%. Ce qui peut représenter une aubaine pour vous. Mais, vous devez vous attendre à un atterrissage brusque puisqu’une fois le délai passé, le taux revient à la normale.

Lire aussi :  Investisseur en SCPI : voici comment déclarer vos revenus

Il est à noter que les livrets d’épargne des banques sont de bonnes alternatives si vous n’avez pas d’appétence aux risques. De plus, ils sont gratuits. Ils présentent également un autre avantage, les plafonds de versement sont particulièrement élevés.

Qu’en est-il des acteurs spécialisés et des banques en ligne ?

Avec l’avancée de la technologie, de plus en plus de consommateurs s’orientent vers les banques en ligne. D’autres, en revanche, se tournent plus vers les acteurs spécialisés. La raison ? Ces derniers disposent d’un stock d’épargne assez conséquent. Pour assurer la récolte des dépôts, ils proposent des taux d’intérêt plus alléchants.

Il arrive d’ailleurs que les rémunérations appliquées dépassent largement celles du livret A. Dans certains cas, ils arrivent à hauteur de 5,5% avant impôt sur une durée précise de 4 mois, soit 3,85% après déduction de la flat tax. D’autres sont plus généreux avec un rendement bonifié de 3,5% pendant une durée de 12 mois.

Devenir Rentier est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

Editeur de plusieurs sites web spécialisé dans les finances personnelles et l'investissement, Justin est le fondateur du magazine Devenir Rentier.

View stories