Les placements responsables offrent-ils de meilleurs rendements sur le long terme

Les placements responsables offrent-ils de meilleurs rendements sur le long terme ?

Vous avez sûrement déjà entendu parler des placements durables et responsables. Il s’agit d’un nouveau concept lancé par différents acteurs du marché immobilier.

Face à cette nouvelle tendance, les investisseurs et les épargnants s’interrogent sur quelques points. Citons, par exemple, la rentabilité des placements durables.

Zoom sur les rendements des placements responsables et durables

Selon une étude datant de 2020, les fonds durables affichent une performance financière comparable à celle des fonds traditionnels. De quoi alimenter les débats sur ce sujet. Pour les épargnants déjà détenteurs des placements responsable, il y a une différence de rentabilité entre ces fonds.

De nos jours, l’investissement responsable figure parmi les principaux enjeux du marché des placements (financiers et immobiliers). De plus en plus de Français s’y intéressent. Une étude récente montre une hausse des épargnants optant pour des fonds labélisés. Des citoyens conscients de l’importance de sauvegarder notre planète ainsi que notre société.

Les fonds dits « socialement responsables et durables » se démarquent par leurs aspects financiers et extra-financiers. D’après les analystes financiers, ces derniers peuvent afficher des rendements plus compétitifs par rapport aux placements classiques. Ils permettent en principe aux Français de donner un sens à leur épargne.

En tête de liste, il y a notamment les SCPI (sociétés civiles de placement immobilier) labélisées ISR dont les performances restent exceptionnelles. Leur nombre progresse presque chaque mois. Parmi les meilleures SCPI ISR, citons notamment Transitions Europe (8,16%), Epargne Pierre Europe (6,26%), Epsilon 360° (6,25%), Log In (6,21%). Des statistiques écrasantes par rapport à l’épargne réglementée. Citons, par exemple, le LDDS (livret de développement durable et solidaire) dont le taux est identique à celui du Livret A, soit 3%.

Lire aussi :  Comment devenir rentier en investissant dans les SICAV ?

Petit rappel sur les principaux labels d’investissement durable

Vous l’aurez compris, l’ISR (investissement socialement responsable) figure parmi les principaux labels dédiés à l’investissement durable en France. Les placements éligibles répondent aux critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). En gros, il s’agit de fonds verts, et à utilité sociale. De plus en plus de SCPI innovantes portent aujourd’hui le logo ISR.

Citons également le label Greenfin, lancé par le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires en 2015. Les fonds investissant dans le nucléaire et les énergies fossiles sont rayés de la liste. La preuve qu’il s’agit d’une certification plus exigeante que l’ISR.

Le label Finansol, quant à lui, existe depuis 1997. Celui-ci s’adresse notamment aux produits d’épargne solidaire. De quoi financer les activités à forte utilité environnementale ou sociale.

Le ministère de l’Economie et des Finances a d’ailleurs lancé le label France Relance en 2020. Il permet en principe d’orienter l’épargne vers le financement des entreprises tricolores dans le contexte de la crise sanitaire dans le respect des critères ESG stricts.

Notons que le label ISR n’est pas accordé éternellement. De fait, sa validité est de trois ans (renouvelables). En cas où le fond ne remplit plus les critères, celui-ci est immédiatement retiré de la liste. D’autres plus performants peuvent prendre sa place le cas échéant.

Devenir Rentier est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

Editeur de plusieurs sites web spécialisé dans les finances personnelles et l'investissement, Justin est le fondateur du magazine Devenir Rentier.

View stories