Les SCPI dont lesquelles il faut investir pour devenir rentier

Les SCPI dont lesquelles il faut investir pour devenir rentier

Après une année tumultueuse, la situation des SCPI commence à s’améliorer progressivement. Mais, attention, malgré la baisse des taux d’intérêt, ceux-ci restent encore à un niveau assez élevé. Ainsi, si vous voulez vous lancer dans ce type de placement et devenir rentier, découvrez dans cet article les SCPI dans lesquelles vous pouvez investir. Focus !

Opter pour les SCPI diversifiées

Le marché des SCPI n’était pas au beau fixe en 2023. Après la remontée brutale des taux, la valeur des parts de certaines sociétés de gestion a dégringolé. Mais, malgré la situation, le rendement moyen reste encore très correct.

Si vous souhaitez placer votre argent dans ce véhicule, misez d’abord sur les SCPI diversifiées. Elle acquiert, gère et met en location des actifs immobiliers très variés incluant les commerces, les cliniques, les locaux d’activités, les entrepôts, et dans différents secteurs d’activité : résidentiel, santé, services, etc. Et ce, dans le but de réduire les risques locatifs, relatifs aux loyers impayés ou à la vacance locative. À noter qu’il serait préférable d’éviter au maximum les véhicules composés de bureaux. Pour l’instant, le marché est encore en correction.

Les biens sont également implantés dans des régions voire des pays différents. Mieux vaut privilégier les zones avec de forte demande locative, mais aussi qui offrent de meilleures perspectives économiques. Ce qui pourrait vous permettre d’accéder à des marchés immobiliers proposant des rendements plus intéressants.

Privilégier les SCPI composés d’actifs de petite taille

Le choix des SCPI est crucial, notamment dans un marché qui n’est pas encore stable. Pour mutualiser les risques, il est plus intéressant de placer son argent dans des placements composés d’actifs de petite taille, soit entre 5 et 15 millions d’euros. Contrairement à ce que pensent certains, ils sont plus rentables par rapport au portefeuille contenant principalement de grands immeubles. Vous êtes sûr d’avoir plus d’acheteurs pour garantir la liquidité du marché. Par conséquent, les biens subissent moins de décote. A contrario, si les actifs dépassent ce seuil, les négociations se compliquent. De manière générale, les biens se vendent à des tarifs moins chers.

Lire aussi :  Pour cause de pénurie de terrains : voici les villes où l'immobilier va s'envoler avant 2030

Toutefois, même si vous décidez de commencer avec les SCPI d’actifs de petite taille, il reste conseillé de demander conseils chez une agence spécialisée comme Portail-SCPI pour pouvoir adopter les meilleures stratégies. Effectivement, la manière de procéder peut être différente d’une personne à une autre. C’est pour cette raison que contacter un de leurs conseillers à partir de ce formulaire ci-dessous vous sera très bénéfique.

Prioriser les SCPI en phase de collecte d’épargne

Ces SCPI disposent de liquidités pour pouvoir acquérir des actifs à des prix plus bas et garantissent une meilleure rentabilité. Qui plus est, lorsque vous achetez des parts au premier trimestre, vos premiers revenus vous seront versés dès le début du second trimestre, puisque le délai de jouissance est assez court. Le rendement de vos parts sera par ailleurs, boosté, car, la majorité des sociétés de gestion gonflent leurs taux de distribution au quatrième trimestre.

Lire aussi :  Investissement immobilier en 2024 : les SCPI promettent des rendements attractifs

En outre, si vous comptez les loger dans votre assurance-vie, renseignez-vous bien car vous ne pouvez choisir que les SCPI proposées par votre assureur.

Devenir Rentier est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

Editeur de plusieurs sites web spécialisé dans les finances personnelles et l'investissement, Justin est le fondateur du magazine Devenir Rentier.

View stories