Obtenir une rente de son logement en tant que senior viager, nue-propriété, ...

Obtenir une rente de son logement en tant que senior : viager, nue-propriété, …

Il existe différentes options pour générer une rente avec votre logement si vous êtes un senior.

Citons, par exemple, la nue-propriété ou encore la rente viagère. Bien entendu, d’autres alternatives sont possibles selon les cas. Mise au point !

Voici quelques pistes à creuser pour monétiser son logement pour un sénior

Malgré votre âge avancé, vous pouvez générer une rente avec votre bien immobilier. A cette fin, les options ne manquent pas. Il y a notamment la vente en nue-propriété. Vous pouvez ainsi choisir d’occuper votre logement ou le mettre en location. En tant que détenteur de l’usufruit, vous avez la possibilité de dégager des revenus locatifs.

Les fruits découlant de la location de votre bien viennent renforcer votre pouvoir d’achat. De quoi compenser la baisse inéluctable de revenus lors de votre départ à la retraite. D’autant plus que la valeur de la nue-propriété est déterminée en amont. Ensuite, celle-ci peut être reversée sous forme de rentes ou de capital (unique). La durée contractuelle sera également déterminée préalablement.

La rente viagère, quant à elle, s’apparente à un complément de revenus dédié aux seniors et aux retraités. Vous devenez ainsi un crédirentier, c’est-à-dire le vendeur percevant la somme convenue chaque mois. De fait, celle-ci vous sera versée jusqu’à votre dernier souffle. D’où le principe de la vente en viager.

Il s’agit en l’occurrence d’une forme de vente immobilière plus avantageuse pour les propriétaires seniors. La signature de l’acte authentique de vente se déroule chez le notaire. Lors de cette démarche, un capital dit « bouquet » est octroyé au vendeur. Celui-ci correspond en moyenne entre 20% et 30% du prix de vente. Fixée en amont, une rente viagère est ensuite versée tous les mois jusqu’à son décès.

Lire aussi :  Investissement immobilier en 2024 : les SCPI promettent des rendements attractifs

D’autres solutions alternatives dédiées aux seniors

La vente de la nue-propriété et la rente viagère sont des options intéressantes pour compléter votre pension de retraite. De quoi sécuriser votre niveau de revenu après avoir quitté la vie active. Il y a d’ailleurs d’autres pistes à creuser si vous souhaitez monétiser votre patrimoine en vue de vos vieux jours.

Vous pouvez, par exemple, vendre votre logement dans l’objectif de dégager des liquidités ou des plus-values. Le cas échéant, vous pouvez acheter un autre bien plus petit. Ensuite, vous pouvez choisir d’y vivre ou de le mettre en location. Des frais de notaire peuvent néanmoins changer la donne.

L’autre alternative consiste à opter pour le prêt viager hypothécaire (PVH). Comme son nom l’indique, cela permet de s’endetter moyennant l’hypothèque de son bien immobilier. De fait, celui-ci sera mis en garantie. Après le décès de l’emprunteur, la revente du logement s’avère inéluctable. De quoi rembourser les sommes octroyées initialement par l’organisme financier. En revanche, les héritiers devront rembourser la dette contractée pour que le bien soit conservé dans le patrimoine familial.

Devenir Rentier est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

Editeur de plusieurs sites web spécialisé dans les finances personnelles et l'investissement, Justin est le fondateur du magazine Devenir Rentier.

View stories