PER est-ce un bon produit d'investissement pour se créer une rente

PER : est-ce un bon produit d’investissement pour se créer une rente ?

Depuis la création du plan d’épargne retraite en 2019, celui-ci compte aujourd’hui plus de 10 millions de détenteurs. Mais, pourquoi cet engouement ? Ce produit est-il un meilleur allié pour se créer une rente ? Explications.

PER et ses avantages fiscaux

Lorsque vous ouvrez un PER, sachez d’abord que vos fonds sont bloqués. Vous ne pouvez y accéder qu’à la retraite, sauf dans certains cas exceptionnels. Son principal avantage ?

Il vous permet de déduire vos versements volontaires sur le plan de votre revenu imposable, dans la limite de 10% de vos revenus ou de 4 399 euros. Plus vous êtes lourdement imposé, mieux ce sera. Si votre tranche d’imposition est supérieure ou égale à 30%, bénéficier d’une déduction fiscale à l’entrée est la meilleure solution.

Néanmoins, vous avez la possibilité d’attendre la sortie pour maximiser la somme de votre capital à la retraite. Cette option est recommandée puisque la TMI (tranche marginale d’imposition) peut baisser à votre départ à la retraite, tout comme votre revenu. Dans tous les cas, ce type de placement exige de connaître plusieurs informations à l’avance. C’est pourquoi, pour l’ouverture d’un PER, nous vous recommandons de passer par notre partenaire Fortuny via le formulaire ci-dessous.

Quid des frais requis ?

Votre capital est immobilisé pendant plusieurs années sur votre PER. Ainsi, si vous prévoyez de faire un achat important comme celui de votre résidence principale, par exemple, vous pouvez demander une sortie anticipée.

Notez cependant que les plus-values sont soumises à la flat tax de 30%. Mais la situation est différente, notamment si vous êtes confronté aux accidents de la vie. En cas de décès de votre conjoint, d’invalidité ou autres, vous serez exonéré d’impôt. En contrepartie, les intérêts sont assujettis aux prélèvements sociaux équivalents à 17,2%. Les versements, quant à eux, sont exemptés de ces derniers et de l’impôt sur le revenu.

Lire aussi :  Les placements sans risque pour préserver le capital des futurs rentiers

Liquidation du PER : une sortie en rente

Sachez que lorsque vous allez procéder au rachat de votre PER, vous avez deux alternatives : la sortie en capital et en rente. La première est intéressante si vous voulez financer un projet comme votre voyage, l’achat d’un logement, etc. Néanmoins, elle entraîne la clôture de votre produit.

En revanche, pour pouvoir avoir une vie décente et bénéficier d’un revenu pour compléter votre pension, la deuxième option est recommandée. Il s’agit d’une sortie en douceur qui vous permet d’obtenir un revenu régulier jusqu’à la fin de votre vie. Qui plus est, les paiements continueront même en cas de longévité exceptionnelle et vous n’avez plus rien à gérer.

La gestion du PER

En général, les compagnies d’assurance suggèrent la gestion pilotée. En effet, elles se réfèrent à votre profil pour maximiser votre retraite. Cela est intéressant, notamment, si vous voulez échapper aux lourdes tâches de gestion. Mais, certains professionnels vous proposent d’être plus autonomes et de choisir votre mode de gestion comme bon vous semble. À vous de trouver ce qui répond le plus à vos attentes.

Devenir Rentier est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

Editeur de plusieurs sites web spécialisé dans les finances personnelles et l'investissement, Justin est le fondateur du magazine Devenir Rentier.

View stories