Peut-on devenir rentier avec du crowdfunding immobilier ou bien faut-il passer aux choses sérieuses

Peut-on devenir rentier avec du crowdfunding immobilier ou bien faut-il passer aux choses sérieuses ?

Vous rêvez secrètement de devenir rentier plus jeune ? Sachez que le crowdfunding immobilier permet d’y accéder.

Il suffit de respecter chaque étape du processus, et d’avoir de la patience.

Devenir rentier grâce au crowdfunding immobilier : les étapes à suivre !

Le crowdfunding immobilier n’est pas vraiment une chose nouvelle. Cette forme d’investissement existe déjà depuis plusieurs années en France. D’autant plus que ce secteur-là n’a pas été fragilisé par la crise immobilière de 2023. Marquée par une forte hausse des taux d’intérêt, l’année dernière a été vraiment difficile pour les investisseurs.

Alors que le nombre de transactions immobilières avait chuté drastiquement en 2023, le crowdfunding était parvenu à atteindre un taux de rendement moyen de 10%. Seulement 875 000 transactions immobilières avaient été actées l’année dernière, contre 1 115 000 en 2022.

De fait, le crowdfunding immobilier fonctionne par étapes. Inscrivez-vous d’abord sur une plateforme dédiée à cet effet. A l’évidence, des frais annexes sont prélevés lors d’un premier investissement. Sur la plateforme, sélectionnez-y un ou plusieurs projets proposés. Différents critères de choix passent en crible comme le rendement potentiel à terme.

Lorsque vous investissez via une plateforme de crowdfunding, prenez le temps de consulter la notice d’informations. En Français ou en anglais, celle-ci permet en l’occurrence d’exclure la responsabilité de la plateforme. A méditer !

Notons toutefois que les revenus découlant du financement participatif sont passifs. Et, la durée du placement s’avère plus courte. Il faut généralement attendre que les projets aboutissent, et qu’ils portent leurs fruits. Le cas échéant, d’éventuelles plus-values peuvent être générées, en plus des intérêts

Lire aussi :  La somme nécessaire pour devenir rentier ?

Visiblement, le principe du crowdfunding (ou financement participatif) est loin d’être complexe. Il suffit de trouver une plateforme d’investissement fiable, et d’y adhérer à des projets solides et potentiellement lucratifs.

 

 

Petit rappel sur les principaux avantages du crowdfunding immobilier

Malgré un risque de perte en capital, le crowdfunding immobilier présente de réels avantages. Citons notamment le prix d’investissement initial ou le ticket d’entrée. Sur une plateforme en ligne, vous pouvez vous lancer avec quelques milliers d’euros, soit 3 700 € en moyenne pour 2023. C’est nettement plus faible par rapport à l’immobilier en direct.

D’autant plus que la démarche à suivre est 100% dématérialisée. Toutes les informations relatives aux projets s’affichent clairement sur la plateforme. Pas besoin de visiter des locaux à un endroit éloigné. Vous pouvez investir dans un projet de votre choix en quelques clics seulement.

Le rendement figure également parmi les principaux atouts du crowdfunding immobilier. La preuve, le TRI moyen ressort à 10,3% en 2023, contre 9,4% en 2022. Cela signifie que ce secteur a bien résisté à la crise immobilière. Notons que l’horizon d’investissement du crowdfunding était légèrement en dessous de 2 ans l’année dernière, soit 22,1 mois.

La meilleure stratégie consiste à diversifier les types d’opérations de crowdfunding. Jaugez bien entre les opérations de marchand de bien et la promotion immobilière. Rappelons que celles portant sur le bâti existant représentent 61% des projets pour l’exercice 2023.

Devenir Rentier est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

Editeur de plusieurs sites web spécialisé dans les finances personnelles et l'investissement, Justin est le fondateur du magazine Devenir Rentier.

View stories