Pourquoi les taux des prêts immobiliers varient-ils autant pour les séniors

Pourquoi les taux des prêts immobiliers varient-ils autant pour les séniors ?

La souscription à un crédit immobilier n’est pas réservée uniquement aux jeunes ménages. Même étant plus âgés, les français ont également des projets qu’ils souhaitent concrétiser via le financement des banques.

Toutefois, ce type d’emprunteur possède un profil spécifique, impactant sur les taux qui varient beaucoup. On vous explique pourquoi !

Souscription à un prêt : jusqu’à quel âge ?

Il n’est pas évident de définir l’âge maximal pour pouvoir emprunter. Ce facteur dépend principalement de l’établissement de crédit, mais surtout du profil du demandeur. Ce n’est pas tout, car la durée de l’emprunt est aussi déterminante. En effet, il sera certainement plus difficile pour un sénior de 55 ans d’emprunter sur 20 ans par exemple.

Dans ce cas-là, une durée de 10 ans serait beaucoup plus adaptée. Justement, les personnes âgées présentent un risque de décès prématuré et ce paramètre est pris en compte par l’établissement. Par ailleurs, la possibilité d’obtenir un prêt dépend également de la situation de l’emprunteur, notamment s’il a d’autres prêts ou loyers à payer par exemple.

Comprendre le taux des prêts pour les séniors

Le taux proposé par les établissements de crédit n’est pas forcément lié à l’âge de l’emprunteur. En réalité, la banque se réfère plutôt au profil de ce dernier. Celle-ci procède alors à l’étude des revenus de l’emprunteur afin de déterminer sa capacité d’emprunt ainsi que son taux d’endettement. Les situations personnelle et professionnelle du demandeur sont également analysées.

Évidemment, les établissements favorisent les emprunteurs avec un bon profil ayant des revenus corrects et une situation stable. D’un autre côté, le taux proposé dépend aussi de la durée du crédit. Plus cette dernière est longue, plus le taux est élevé.

Lire aussi :  Investir dans une Tiny House : est-ce une solution rentable ou bien seulement à la mode ?

Assurance emprunteur : une charge supplémentaire

Au moment d’effectuer une demande de crédit, les emprunteurs se limitent à l’étude du taux nominal. Pourtant, c’est au TAEG qu’il faut prêter attention puisqu’il tient compte de plusieurs facteurs, à savoir :

  • Taux d’intérêt du prêt ;
  • Les frais ;
  • Taux annuel effectif d’assurance (TAEA).

En faisant le calcul, on constate une différence importante, plus particulièrement pour les séniors. L’assurance du prêt représente un coût important qui peut aller jusqu’à 50% du prix total de l’emprunt. Ceci s’explique tout simplement par l’âge.

En effet, l’établissement assure un risque, celle-ci estime donc que plus un profil emprunte tard, plus le risque de décès prématuré est présent. Ceci dit, elle doit prendre des précautions au cas où le souscripteur ne puisse plus rembourser le crédit.

Astuces pour obtenir un crédit immobilier pour les séniors

Afin de décrocher un emprunt avec de meilleurs taux, il faut accorder une importance particulière à la préparation du dossier. Il faut avoir en main l’ensemble des justificatifs exigés par l’établissement. Ensuite, il est conseillé d’élargir l’horizon en comparant les offres de plusieurs organismes pour bénéficier des conditions les plus favorables.

Par ailleurs, il ne faut pas non plus hésiter à procéder à la négociation des taux, des frais rattachés au contrat et de l’assurance. En cas de besoin, il vaut mieux se faire accompagner par un professionnel afin de prendre les bonnes décisions.

Devenir Rentier est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

Editeur de plusieurs sites web spécialisé dans les finances personnelles et l'investissement, Justin est le fondateur du magazine Devenir Rentier.

View stories