Quels sont les placements à détenir pour mieux préparer sa retraite

Quels sont les placements à détenir pour mieux préparer sa retraite ?

D’après les estimations, les retraités peuvent perdre jusqu’à 50% de leur revenu après leur départ.

Pour faire face à cette perte de pouvoir d’achat, il est important de se préparer le plus tôt possible en effectuant des placements financiers.

Investissement dans un PER

Le PER ou plan d’épargne retraite offre la possibilité de regrouper l’ensemble de son épargne dans une enveloppe unique, peu importe le métier et le statut professionnel. La souscription à ce produit peut être effectuée auprès de divers organismes, notamment les banques, les assurances, etc. Le principal atout d’un PER, c’est qu’il permet de défiscaliser les versements tout en permettant de se constituer un capital pour la retraite. Cette option est idéale pour les salariés à forte imposition.

A l’arrivée de la retraite, les séniors peuvent choisir une sortie en rente. La possession du capital revient à l’assureur qui s’engage à verser un revenu mensuel. Plus le fond accumulé est conséquent, plus la rente est élevée. Sinon, il est aussi possible d’opter pour une sortie en capital qui consiste à retirer en une seule fois l’ensemble du montant injecté sur le PER.

Ouvrir un contrat d’assurance-vie

La souscription à une assurance-vie est l’un des meilleurs placements pour mieux préparer sa retraite. Durant la phase d’épargne, l’assuré injecte des montants sur le contrat en fonction de ses capacités. Le capital pourra alors être investi sur plusieurs supports permettant de générer des revenus qui s’ajoutent au premier. Contrairement aux idées reçues, il est possible d’effectuer un retrait à tout moment.

Lire aussi :  Devenir rentier en investissant dans les œuvres d'art : les astuces

Cependant, ce type de placement est beaucoup plus intéressant sur le long terme, soit après 8 ans. A partir de cette période, le contrat permet de bénéficier d’une fiscalité plus avantageuse. Cet avantage s’applique également lors de la succession.

Au moment de la retraite, il est possible de choisir des rachats partiels programmés, le capital sera versé régulièrement en tant que complément de la pension. Sinon, le bénéficiaire peut convertir son capital en rente viagère afin de percevoir un revenu fixe jusqu’à son décès.

Privilégier les SCPI

Tout le monde ne possède pas la capacité financière pour se lancer dans l’investissement locatif. Dans ce cas, il est conseillé de se tourner vers l’investissement en SCPI ou société de placement immobilier. Grâce à ce placement, l’investisseur devient associé en acquérant des parts dans un bien immobilier.

La société investit les fonds collectés dans un parc locatif. Ensuite, l’investisseur perçoit des revenus réguliers. La souscription à ce produit permet donc de mieux préparer la retraite et de faire face aux pertes de pouvoir d’achat.

 

 

Si la SCPI est à privilégier, c’est grâce à son ticket d’entrée faible. De plus, c’est la société dédiée qui s’occupe de l’ensemble de la gestion du patrimoine. Il y a plusieurs types de SCPI au choix, notamment les SCPI qui ciblent les immobiliers professionnels, les SCPI de bureaux qui concernent les centres commerciaux et les bureaux, ou encore les SCPI diversifiés, etc. Le choix se fera en fonction des objectifs à court, moyen ou long termes. Dans tous les cas, il est important de se faire accompagner par des professionnels pour prendre des décisions avérées.

Devenir Rentier est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

Editeur de plusieurs sites web spécialisé dans les finances personnelles et l'investissement, Justin est le fondateur du magazine Devenir Rentier.

View stories