Réductions et crédits d’impôt Liste de tous les avantages et dispositifs

Réductions et crédits d’impôt : Liste de tous les avantages et dispositifs

Les réductions et crédits d’impôt permettent de réduire le montant des impôts des contribuables et donc de réaliser des économies substantielles. Bien évidemment, ils s’appliquent sous conditions et peuvent être soumis à un plafonnement global qui arrive à hauteur de 10 000 euros en 2024, sauf exception. Découvrez dans cet article la liste de tous les avantages ainsi que les dispositifs qui échappent à cette limite. Focus !

La liste de tous les avantages

Les avantages fiscaux ont été mis en place pour vous encourager à investir dans certains types d’entreprises ou secteurs. Mais, certains d’entre eux sont restreints :

La réduction d’impôt pour :

1- les Souscriptions

  • au capital de : PME ou de start-up, foncière solidaire, entreprise solidaire d’utilité sociale, entreprises de presse, groupements forestiers éligibles, Sofica (sociétés de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel)
  • De parts de : Fonds commun de placement immobilier ou FCPI, fonds d’investissement de proximité ou FIP, FIP Corse, FIP Outre-mer

2- Mise en location dans le cadre du Loc’Avantages

3- Investissement

  • En résidence tourisme dans une zone de revitalisation rurale ou ZRR
  • Outre-mer
  • Dans le logement neuf loi Pinel / Loi Duflot
  • Dans l’investissement locatif rénové

4- Censi-Bouvard

  • soutien des investissements dans les résidences de services gérés

5- Travaux de restauration ou de conservations d’objets classés au titre des monuments historiques

  • Le crédit d’impôt pour : L’emploi d’une aide à domicile L’emploi d’un salarié Le frais de garde des jeunes enfants Travaux d’agrandissement, de rénovation, d’amélioration du logement Installation d’une borne de recharge pour voitures électriques La réduction et le crédit d’impôt pour des opérations forestières.
Lire aussi :  Voici les dépenses à évincer de votre compte bancaire si vous souhaitez obtenir un prêt !

La liste des dispositifs

Comme indiqué précédemment, certains dispositifs ne sont pas assujettis au plafonnement fiscal à savoir :

  • La réduction d’impôt pour l’achat d’un trésor national
  • Réduction d’impôt pour dons aux œuvres, et associations ou fondations reconnues d’utilité publique
  • Réduction d’impôt pour les dépenses d’hébergement associées à la dépendance
  • Nouvelle réduction d’impôt : 50% pour les investissements dans les JEIR ou Jeunes Entreprises d’Innovation et de Rupture et 30% dans les JEI ou Jeunes entreprises innovantes
  • Crédit d’impôt pour pose et remplacement d’équipements à domicile de ceux qui sont en perte d’autonomie ou en situation de handicap
  • Crédit d’impôt sur les cotisations syndicales.

Vous l’aurez compris, si le montant affecté dans un investissement ou une dépense est plafonné et s’il dépasse la limite susmentionnée, le contribuable ne profite d’aucun avantage fiscal. Néanmoins, il peut demander le report du crédit d’impôt ou de la réduction d’impôts sur les années suivantes. Et ce, jusqu’à la 5ème année. Par exemple, si vous investissez en 2024, l’excédent peut réduire l’impôt sur le revenu des années 2025 à 2029.

justin malraux

Fondateur du magazine Devenir Rentir, éditeur de plusieurs sites web spécialisés dans les finances personnelles et l'investissement.