Révolution verte Les banques cachent-elles un secret qui pourrait faire s'écrouler l'économie

Révolutionnez vos placements : les secrets de l’ISR pour faire fructifier votre argent tout en sauvant la planète

Avec les enjeux environnementaux, de plus en plus d’investisseurs s’intéressent aux entreprises engagées dans le développement durable. Aujourd’hui, vous avez la possibilité de révolutionner vos placements. Découvrez dans cet article les secrets de l’ISR pour faire fructifier votre argent tout en sauvant la planète. Focus!

L’ISR en quelques mots

Avant de commencer, l’ISR ou Investissement Socialement Responsable comprend plusieurs critères : l’environnement, la durabilité et le social, pour choisir les entreprises qui répondent à vos valeurs, vous pouvez vous référer au Label ISR qui assure des gestions responsables et au label Greenfin, qui se concentre sur les critères écologiques et environnementaux. Vous avez aussi la possibilité d’aller vers les sociétés de notation extra-financière.

Pour choisir un ISR fiable, l’idéal serait de demander conseils auprès d’un professionnel comme Fortuny, Cette dernière vous orientera vers les meilleures offres du moment, tout en vous conseillant sur les stratégies à adopter selon votre cas.

Le formulaire ci-dessous vous permettra d’entrer en contact avec l’un de leurs conseillers.

Investir dans un PER responsable

Le plan d’épargne retraite vous permet de placer votre argent dans des fonds immobiliers, boursiers ou garantis. Le fonds est immobilisé jusqu’à la retraite sauf cas exceptionnel comme les accidents de la vie. Vous pouvez aussi le soustraire des versements du revenu imposable. Les PER responsables et verts proposent des fonds labellisés ISR ou des supports immobiliers ISR, selon vos préférences. Mais le versement initial varie d’un produit à l’autre.

Opter pour l’assurance-vie ISR

De plus en plus d’acteurs soucieux de l’écologie ont vu le jour récemment. Pour s’aligner aux attentes des assurés, ils leur offrent des gestions pilotées avec une large gamme de fonds ISR. Si vous souhaitez réaliser des économies dès le départ, orientez-vous vers le contrat d’assurance-vie sans frais d’arbitrage ni frais d’entrée, Certains d’entre eux vous donnent également des conseils sur-mesure pour que vous dénichiez le placement correspondant à votre situation patrimoniale. Si vous voulez lutter contre le réchauffement climatique, misez sur les startups avec des fonds d’investissement conformes aux critères ESG.

Lire aussi :  Investir et devenir rentier dans le secteur de l'eau : quelques informations utiles

Se lancer dans le crowdfunding ISR

Le crowdfunding a le vent en poupe. Le principe est simple : investir dans des sociétés de petite taille, sélectionner les projets qui correspondent à vos valeurs, et le tour est joué ! Vous empruntez donc de l’argent aux entreprises et ces dernières procéderont au remboursement qui se présente sous la forme de mensualités. À cela s’ajoutent les intérêts. Privilégiez les plateformes fiables qui se focalisent sur les projets d’énergies solaires, les projets d’alimentation saine ou autres.

Les placements boursiers ISR, est-ce possible ?

L’investissement dans des placements boursiers ISR est particulièrement intéressant si vous voulez plus de liberté dans la gestion de votre portefeuille. Les ETF sont les plus prisés grâce à leurs frais réduits qui varient généralement autour de 0,2%. À noter qu’il faudra les intégrer dans un plan d’épargne en actions ou dans un compte-titres. Le premier est plus avantageux puisque les gains sont exemptés d’impôts après 5 ans de détention. Pour de meilleurs résultats, n’hésitez pas à combiner les deux : le compte-titres pour les sociétés internationales et le PEA pour les actions européennes.

Devenir Rentier est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

Editeur de plusieurs sites web spécialisé dans les finances personnelles et l'investissement, Justin est le fondateur du magazine Devenir Rentier.

View stories