SCPI la chute des prix fait craindre le pire, mais pourquoi les experts restent optimistes

SCPI : la chute des prix fait craindre le pire, mais pourquoi les experts restent optimistes

La crainte d’une nouvelle chute des prix de la part des SCPI plane encore sur le marché. Une situation redoutée par les investisseurs et les associés.

Malgré cela, les prévisions des analystes restent optimistes. Les détails !

Des baisses historiques des prix de part en 2023 : voici les SCPI les plus touchées par cette dévalorisation

Parmi les SCPI qui avaient enregistré d’importantes baisses en 2023, il y a notamment Accimmo Pierre, soit -17,07%. Une statistique critique proche de celle de Genepierre, soit -17,04%. D’autres SCPI étaient concernées par cette forte baisse de valeur l’année dernière. Citons, par exemple, Edissimmo (-16,73%), PFO2 (-16,32%), PF Grand Paris (-15,8%), Primopierre (-13,46%), Rivoli Avenir Patrimoine (-12,42%) et Patrimmo Commerce (-10,66%).

D’après les analystes, cette tendance baissière s’explique notamment par la remontée des taux immobiliers. De fait, ceux-ci ont explosé l’année dernière. L’un des facteurs déclencheurs de la crise du logement qui sévit encore de nos jours. Face à cette dévalorisation des prix de la part, plusieurs associés avaient fait des demandes de retrait. Impossible d’oublier l’épisode des problèmes de liquidités majeurs de la période de fin d’année 2023.

Plus optimistes, des experts trouvent que cette baisse généralisée des prix de la part reste une opportunité pour les souscripteurs. Puisqu’ils sont plus faibles, les acquéreurs potentiels peuvent en acheter plus. De nos jours, même les petits budgets peuvent intégrer la communauté de porteurs de parts des SCPI. Les plus ambitieux pourront devenir rentier au fur et à mesure que leurs dividendes s’agrandissent. Des témoignages montrent qu’une personne (physique) est parvenue à élever sa rente à 1 500 € au bout de 10 ans.

Lire aussi :  Immobilier : Qu’est-ce que l’assurance loyer impayé ?

 

 

Zoom sur les SCPI qui ont échappé à cette dévalorisation l’année dernière

A l’évidence, toutes les SCPI n’ont pas forcément subi une dévalorisation en 2023. Il existe d’ailleurs quelques SCPI qui avaient augmenté leurs prix l’année dernière. Citons, par exemple, Remake Live dont la valeur a progressé de +2% en passant de 200 € à 204 €. Idem pour Cristal Life. Voici d’autres SCPI qui figurent dans cette liste :

  • LF Les Grand Palais (+3,82%)
  • GMA Essentialis (+3%)
  • Novapierre Résidentiel (+2,59%)
  • Kyaneos Pierre (+1,85%)
  • Atlantique Mur Régions (+1,59%)
  • Sélectipierre 2 (+1,05%)
  • Fair Invest (+1%)
  • Aestiam Cap’Hebergimmo (+0,80%)
  • Cœur de Régions (+0,76%)
  • Novapierre 1 (+0,45%)

La preuve que toutes les SCPI ne se valent pas. D’autant plus que 80% des SCPI ont pu conserver leur prix acquéreur en 2023. Il s’agit en l’occurrence des plus résilientes : Epargne Pierre, Epargne Pierre Europe, Immorente, Sofidy Europe Invest, CORUM Origin, CORUM XL, CORUM Eurion, ActivImmo, Novaxia NEO, Eurovalys, Cap Foncières & Territoires, Altixia Cadence XII et Altixia Commreces.

Lire aussi :  Investir en SCPI en 2024 : pourquoi c'est toujours un bon plan !

Maintenant que vous connaissez les grands gagnants et les perdants de la baisse des prix de l’année 2023, vous pouvez optimiser l’allocation de votre portefeuille de SCPI. Notons toutefois qu’il s’agit d’un placement à long terme. Les sociétés de gestion recommandent une durée de placement minimum de 8 à 10 ans. Le capital investi n’est pas garanti tout comme la liquidité. A méditer !

Il est fortement conseillé de faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine pour un premier investissement. Ce professionnel, stratège, analyste et gestionnaire expérimenté, possède une expertise complète en matière de placements immobiliers et financiers. Pour rencontrer un CGP chevronné et passionné par son métier, rendez-vous sur Portail-SCPI.

 

Devenir Rentier est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

Editeur de plusieurs sites web spécialisé dans les finances personnelles et l'investissement, Justin est le fondateur du magazine Devenir Rentier.

View stories