Voici combien il faut gagner pour être rentier et arrêter de travailler

Voici combien il faut gagner pour être rentier et arrêter de travailler

La vie d’un véritable rentier fait rêver beaucoup de gens, surtout les jeunes. Pour atteindre cet objectif, il faut faire des choix de placements stratégiques et économiser une somme suffisante. État des lieux !

Pourquoi les travailleurs français souhaitent-ils devenir rentiers ?

De nos jours, les plus jeunes souhaitent vivre dans le confort sans souci d’argent. En devenant rentier, il est tout à fait possible de réaliser ce rêve. Mais il n’y a pas de raccourci pour ouvrir cette voie : Logiquement, il faut travailler légalement et efficacement pour gagner sa vie.

Cependant, une profession ardue et contraignante n’est pas intéressante à long terme. A cause des longues heures de travail au bureau, le temps passé en famille est très limité. Pour échapper à ce rythme de vie épuisant, Certains préfèrent jouer aux jeux de hasard. Les plus chanceux parviennent souvent à décrocher le gros lot.

Plutôt que de dépenser tous vos gains dans des choses futiles, pensez à investir votre capital. L’objectif est de devenir rentier durant sa vie active. À cette fin, vous devez vous constituer un patrimoine financier et/ou immobilier. Vous pouvez, par exemple, ouvrir un contrat d’assurance vie dès aujourd’hui.

Après plusieurs années d’épargne, vous pouvez réinvestir le capital cumulé dans l’acquisition de votre premier logement. En cas de besoin, vous pouvez souscrire à un crédit immobilier pour financer l’intégralité de votre achat. Pour lisser vos mensualités de crédit, vous pouvez mettre votre logement en location.

Voici le taux de rendement estimé par l’AMF à cette fin :

L’Autorité des marchés financiers a déjà estimé le rendement moyen annuel d’un placement diversifié en actions sur 15 et 20 ans. Plus précisément, celui-ci oscille entre 5% et 7%. En prenant en compte un rendement annuel moyen de 4%, vous devez donc accumuler un patrimoine financier de 870 000 €.

Lire aussi :  Obtenir une rente de son logement en tant que senior : viager, nue-propriété, ...

En pratique, 4% de cette somme représentent 34 800 € de revenus annuels. Après application de la flat-tax de 30% sur les revenus de capital, cela correspond à 24 360 € nets, soit environ 1930 € par mois.

Il s’agit donc de la somme à économiser chaque mois pour devenir rentier à terme. Pour accumuler 870 000 €. Chaque mois, il est impératif de provisionner ces montants :

  • 5 500 € par mois >>>> sur 10 ans
  • 3 300 € par mois >>>> sur 15 ans 
  • 2 200 € par mois >>>> sur 20 ans
  • 1 500 € par mois >>>> sur 25 ans
  • 1 100 € par mois >>>> sur 30 ans

Quels sont les placements à préconiser pour devenir rentier ?

L’objectif principal ici est d’atteindre l’indépendance financière plus tôt. À cette fin, vous devez multiplier vos placements avec une vision à long terme. Différentes options s’offrent à vous de nos jours. Polyvalente et sécurisée, l’assurance vie reste incontournable en matière d’épargne.

A cela s’ajoute le PER (plan d’épargne retraite) bien qu’il soit moins souple par rapport à l’assurance vie. Pour diversifier davantage votre portefeuille, intégrez-y un PEA (plan d’épargne en actions) dont les versements sont plafonnés à 150 000 €. Il y a aussi les livrets réglementés à l’instar du Livret A (3%), LDDS et du LEP (5%). Sans oublier les fameuses SCPI européennes.

justin malraux

Fondateur du magazine Devenir Rentir, éditeur de plusieurs sites web spécialisés dans les finances personnelles et l'investissement.