Voici la meilleure stratégie pour placer 50.000 euros

Voici la meilleure stratégie pour placer 50.000 euros

Si vous disposez actuellement de 50 000 €, vous avez intérêt à placer cette somme pour une utilisation ultérieure. Les options de placements sont multiples de nos jours. Lesquelles faut-il préconiser en 2024 ?

Quels placements choisir avec 50 000 € ?

Ça y est ! La chance vous sourit enfin. Vous venez de remporter 50 000 € grâce aux paris en ligne. Le cas échéant, il serait plus judicieux de placer vos gains au lieu de les miser à nouveau. L’objectif ici est de faire fructifier davantage votre argent dans une optique à long terme.

À cette fin, vous pouvez ouvrir un contrat d’assurance vie ou un PER (plan d’épargne retraite). La première option s’avère plus avantageuse si vous cherchez plus de souplesse en matière de liquidité. Effectivement, les retraits sont possibles à tout moment avec l’assurance vie. Dans le but d’optimiser la fiscalité applicable, conservez votre contrat au moins pendant 8 ans.

Au-delà, une exonération d’impôt sur le revenu s’applique par défaut aux intérêts et plus-values de votre contrat d’assurance vie, allégeant ainsi la charge fiscale de votre épargne.

D’autant plus que l’assurance vie propose davantage de supports d’investissement en unités de compte aux épargnants. En plus des fonds euros garantis, vous pouvez accéder à des :

  • Produits structurés : des obligations d’entreprise, par exemple
  • Titres vifs : actions, obligations, etc.
  • OPCVM : FCP, SICAV, etc.
  • ETF : des fonds indiciels cotés en Bourse
  • Supports immobiliers : SCPI, OPCI, SCI, etc

Notons toutefois que les unités de compte (UC) sont plus risquées par rapport aux fonds en euros. En contrepartie, certains supports en UC sont potentiellement plus performants. C’est notamment le cas des Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) avec des taux de rendement supérieurs à 5%.

Lire aussi :  Les fonds monétaires en euros les moins chers dévoilés : Ne manquez pas cette liste exclusive

Bénéficiez d’une stratégie d’épargne ad hoc avec un CGP

En cas de besoin, vous pouvez contacter un conseiller en gestion de patrimoine, comme ceux de chez Fortuny.

Il est une véritable encyclopédie de l’investissement en SCPI. La bourse fait d’ailleurs partie des domaines de prédilection du CGP. Dans tous les cas, son intervention s’avère favorable dans le cadre d’un premier investissement financier et/ou immobilier.

L’importance de diversifier votre patrimoine financier et/ou immobilier

Avec 50 000 € de capital, de nombreux placements s’offrent à vous. Citons, par exemple, le PEA (plan d’épargne en actions) dont le plafond de versement maximum s’établit à 150 000 €. Nous parlons ici du PEA bancaire qui ouvre des portes vers des actions d’entreprise européennes.

En plus de votre PEA, vous pouvez ouvrir un Livret A, qui est rémunéré à 3% jusqu’en 2025. Idem pour le LDDS (livret de développement durable et solidaire). A la différence, celui-ci est limité à 12 000 €, contre 22 950 € pour le Livret A. Il y a aussi le LEP (livret d’épargne populaire) dont le taux d’intérêt s’établit à 5% (jusqu’au 1er août 2024). Pour l’heure, c’est le plus généreux dans la famille des livrets réglementés.

Bien que le plafond de versement du LEP soit inférieur à celui du Livret A, soit 10 000 €, les intérêts sont exonérés d’IR et de prélèvements sociaux.

Dans l’objectif de diversifier davantage votre patrimoine, vous pouvez investir une partie de vos 50 000 € dans des SCPI. Il faut savoir que la pierre papier permet de générer des revenus complémentaires réguliers (non garantis). En pratique, ce sont des dividendes trimestriels distribués selon le capital initial.

Lire aussi :  Comment devenir rentier en investissant dans les SICAV ?
justin malraux

Fondateur du magazine Devenir Rentir, éditeur de plusieurs sites web spécialisés dans les finances personnelles et l'investissement.